Les deux militaires de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris avaient 27 et 28 ans. Le plus jeune était père d’un petit garçon de 4 ans…

Les pompiers de Paris ont révélé ce samedi soir à 20 heures, l’identité des deux pompiers qui ont péri dans cette tragique explosion. Il s’agit du caporal-chef Simon Cartannaz, 28 ans, et de Nathanael Josselin, 27 ans. Les deux étaient affectés à la caserne de Château-d’Eau (10e).

Le premier était originaire d’Entremont-le-Vieux (Savoie), révèle Le Dauphiné Libéré. Simon Cartannaz a été le premier à s’engager dans l’immeuble. Il avait intégré la BSPP il y a cinq ans et demi. Précédemment, il avait été pompier volontaire au centre de secours d’Entremont-le-Vieux. Dans un communiqué publié sur Twitter, Louis Laugier, le préfet de Savoie, et Gaston Arthaud-Berthet, le président du conseil d’administration du service départemental d’incendie et de secours ont adressé « leurs sincères condoléances à sa famille, proches et frères d’armes ainsi qu’à la famille et aux proches du deuxième militaire décédé ce matin sur la même intervention ».

Nathanael Josselin était le conducteur de l’engin. Ce père d’un petit garçon de quatre ans était « aussi sapeur-pompier volontaire à Brienon-sur-Armançon depuis le 1er juillet 2007 où il s’était notamment investi dans l’animation de la section des jeunes sapeurs-pompiers », annonce les pompiers de l’Yonne sur leur page Facebook.

Un troisième pompier a un temps été recherché dans les décombres de l’immeuble de la rue de Trévise. Enseveli, celui-ci a été « sauvé par ses camarades », indiqué le commandant Eric Moulin à 20 Minutes.

L’explosion due à une fuite de gaz a fait une troisième victime : une touriste espagnole. On dénombrait également une cinquantaine de blessés dont dix dans une dizaine de personnes grièvement.