La victime est consciente

Si elle présente une hémorragie externe, appliquer la conduite à tenir adaptée. Dans le cas contraire, ou après avoir arrêté l’hémorragie :

  • allonger la victime en position horizontale9 ;
  • administrer de l’oxygène en inhalation si nécessaire ; En l’absence de saturomètre, administrer de l’oxygène en inhalation et adapter cette administration après avis du médecin ;
  • couvrir la victime et éviter de la laisser directement sur le sol pour limiter son refroidissement ;
  • compléter le bilan d’urgence vitale, si nécessaire ;
  • réaliser un bilan complémentaire à la recherche d’autres signes ou lésions et réaliser les gestes de secours nécessaires ;
  • demander un avis médical en transmettant le bilan ;
  • surveiller la victime, particulièrement la présence du pouls, la fréquence cardiaque et son état de conscience.

Le risque d’aggravation brutale avec arrêt cardiaque est majeur, notamment lors de toute mobilisation de la victime (relevage, brancardage). La victime a perdu connaissance et ne respire pas ou de façon anormale Appliquer la procédure relative à l’arrêt cardiaque. La victime a perdu connaissance et respire Appliquer la procédure relative à la perte de connaissance.

La victime a perdu connaissance et ne respire pas ou de façon anormale

Appliquer la procédure relative à l’arrêt cardiaque.

La victime a perdu connaissance et respire

Appliquer la procédure relative à la perte de connaissance.