La victime est consciente

  • soustraire la victime aux facteurs qui pourraient avoir déclenché la crise (atmosphère enfumée, polluée, poussière) ;
  • mettre la victime au repos et l’installer dans la position où elle se sent le mieux pour respirer, il s’agit souvent de la position assise 14 ou demiassise ;
  • dégrafer tout ce qui pourrait gêner sa respiration ;
  • rassurer la victime, lui demander de rester calme ;
  • aider la victime à prendre le médicament prescrit pour la crise s’il en a en sa possession. Il est le plus souvent administré à l’aide d’un aérosol doseur ;
  • administrer de l’oxygène en inhalation si nécessaire ;
  • demander un avis médical en transmettant le bilan ;
  • surveiller la victime, particulièrement sa respiration.

Si la victime perd connaissance

  • appliquer la conduite à tenir devant un arrêt cardiaque si la victime perd connaissance et ne respire plus.