© Secours Info - Guillaume Dollé

Depuis quelques jours, les sapeurs-pompiers de Paris sont empêchés d’intervenir et même agressés lors des manifestations lycéennes dans la petite couronne.

Le lieutenant-colonel Gabriel Plus, porte-parole des pompiers de Paris s’est exprimé sur BFM Paris afin que les lycéens laissent intervenir les pompiers dans le calme.
.
« La règle c’est de laisser passer les secours, la règle c’est de laisser passer les pompiers de Paris ».

« On constate depuis deux jours un certain nombre de feux de véhicules, de feux de barricades pour lesquels on nous empêche de passer. J’appelle à la raison, à la vigilance ».

En deux jours, les pompiers de Paris ont été confrontés à « environ 200 feux dont 50 feux de véhicules ».

« Dès lors que nous sommes arrêtés pendant 10 minutes, c’est potentiellement 10% de chances de survie en moins ».

« Les pompiers de Paris n’ont pas été blessés par ces projectiles mais force est de constater un certain nombre de dégâts: des pare-brises brisés, de la tôle froissée par ces projectiles. C’est un coût, c’est une sécurité qui n’est pas préservée ».

Malgré ces risques, les pompiers promettent être disponibles « 365 jours sur 365, jour et nuit » pour porter secours à la population parisienne.