Depuis le 25 juin 2018 et ce jusqu’à la fin de l’été, les Formations militaires de la sécurité civile (ForMiSC) participent activement à la lutte contre les feux de forêts en Corse. Cette action s’inscrit en complément de celle menée par les sapeurs-pompiers territoriaux.

Le Groupement organique de lutte contre les feux de forêts (GOLFF) en Corse :

– concourt au maillage du territoire, grâce une surveillance préventive et active des massifs ;

– est en mesure d’intervenir sur des feux d’espaces naturels, en renfort des moyens de secours. MOYENS PRÉPOSITIONNÉS

– Mise à la disposition du service d’incendie et de secours (SIS) de Corse-du-Sud, l’unité d’instruction et d’intervention de la sécurité civile n°1 (UIISC1) déploie 109 sapeurs-sauveteurs, prépositionnés à Ajaccio, Solenzara et Propriano.

– L’unité d’instruction et d’intervention de la sécurité civile n°7 (UIISC7), à la disposition du SIS de Haute-Corse, engage quant à elle 113 sapeurs-sauveteurs à l’Île-Rousse, Saint-Florent et Calenzana.

MOYENS DE RENFORT NATIONAL

– 110 sapeurs-sauveteurs arment le poste de commandement du GOLFF Corse et la colonne de renfort national, colonne tactique qui peut être engagée au profit de la Corse sur demande d’un des deux SIS et sur ordre du centre opérationnel de zone Sud (COZ Sud). Basée à Corte, cette capacité de renfort national est assurée principalement par l’unité d’instruction et d’intervention de la sécurité civile n°5 (UIISC5), renforcée par un détachement spécialisé en provenance successivement de l’UIISC7 et de l’UIISC1.

Le détachement d’intervention héliporté national (DIHN) est positionné sur le continent, mais peut, en fonction de la situation opérationnelle, intervenir en Corse. Il représente un volume de 27 sapeurs-sauveteurs et 15 personnels d’équipage du détachement de l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT), armant trois hélicoptères (deux PUMA et une Gazelle) mis à disposition du ministère des Armées dans le cadre du plan Héphaïstos.