Pas-de-Calais : Lorsqu’un gendarme finance un mémorial

Willy Breton est Maréchal des logis-chef à la brigade de Fréthun dans le Pas de Calais. Au service de la Gendarmerie 1984, il notamment participer a des opérations extérieures en Bosnie, au Kosovo ainsi qu’en Afghanistan.

C’est durant cette dernière opération extérieure ou dans le cadre de ses fonctions il est chargé d’escorter la dépouille d’un militaire français tué au combat. Il est heurté par l’hommage qui est fait lors du passage de la dépouille par l’ensemble des militaires.

À son retour en France, il décide de lancer une souscription afin de financer un mémorial en l’honneur de tous les militaires décédés en opération et appartenant à l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) .

De fait, il lance une souscription, mais qui n’aura pas l’effet escompté, mais ne lâchant pas pour autant, il engage ses économies personnelles prévues pour sa retraite,  a hauteur de 25 000€.

Cette double stèle porte les drapeaux des 28 pays composant l’OTAN et a été inaugurée en février 2012.

Chaque année, en septembre, une cérémonie réunit plusieurs centaines de personnes devant le mémorial.

BAE system : un camouflage innovant

L’entreprise BAE systems est une entreprise anglaise dominante dans le milieu de l’armement  proposant des innovations notamment dans le domaine de la défense et à l’occurrence dans le domaine du camouflage. Il va sans dire que le camouflage est primordial dans les forces armées, faisant partie intégrante de l’identité d’une armée, mais d’autant plus importante sur les différents théâtres d’opérations afin de fondre avec le terrain et ainsi améliorer la sécurité, mais aussi l’action des forces déployées. De nombreuses entreprises se sont donc spécialisées dans ce domaine et chaque jour des camouflages de plus en plus performants voient le jour. Si la question de l’homme est primordiale, celle des véhicules l’est aussi et permettre à un véhicule terrestre de se fondre dans le paysage est une question complexe surtout avec les moyens technologiques de plus en plus performants notamment en matière d’images nocturne et thermique.

C’est ainsi que BAE Systems apporte sa pierre à l’édifice, une de ses innovations et pas des moins surprenantes est une brique de forme hexagonale dont la température peut être définie.

L’avantage d’un système tel que celui-ci c’est de pouvoir se rendre invisible des appareils de vision nocturne et thermique, mais comment ?

La structure d’un véhicule militaire peut ainsi être recouverte entièrement de ces briques dont la température peut être définie de façon indépendante pour chacune des briques. Ainsi, à la convenance de l’utilisateur le véhicule peut prendre n’importe quelle forme à la vue d’une vision thermique.

 

Eure : Arrivée des rafales à la base 105

Depuis la semaine dernière, deux Rafales de la Permanence Opérationnelle ont rejoint la base aérienne 105 d’Évreux.

En cas d’alerte du centre national des opérations aériennes, un avion de chasse devra décoller en moins de sept minutes.

Le centre national des opérations aériennes est basé à Lyon, il coordonne les centres de contrôles. Les aéronefs de la permanence opérationnelle assistent les avions en difficultés et escortes les appareils pouvant représenter une menace jusqu’à leur sortie de l’espace aérien français.

Pour ce type de mission, les avions  sont armés de quatre missiles air-air ayant une portée de plusieurs dizaines de kilomètres.

Pour le moment, la présence des rafales à Évreux n’est pas quotidienne. Mais à partir de 2019 ou 2020, deux à trois avions de chasse seront affectés en permanence sur la base aérienne.