Mort accidentelle d’un soldat français au Mali

Un soldat français a été tué accidentellement au Mali, dans la nuit de samedi à dimanche, lors d’une opération aéroportée effectuée dans la région d’Almoustarat, dans le nord-est du pays, a annoncé l’Elysée dans un communiqué publié dimanche.
“Le Président de la République a appris avec tristesse la mort accidentelle la nuit dernière au Mali d’un soldat du 1er régiment de chasseurs parachutistes de Pamiers”, indique la présidence française. Emmanuel Macron “salue la mémoire de ce miliaire français tué dans l’accomplissement de sa mission pour la défense de notre pays et la protection de nos concitoyens” et “adresse ses sincères condoléances à sa famille, ses amis et ses frères d’armes”. Également, il “exprime sa confiance et sa fierté aux militaires français qui combattent avec courage les groupes armés terroristes au Sahel” et “réitère le soutien de la France au Mali et à la force des Nations unies pour la mise en oeuvre de l’accord de paix”.

Armée : De nouveaux véhicules de combat commandés

La direction générale de l’armement (DGA) l’avait promis. Elle a notifié ce vendredi 21 avril la commande d’une première tranche de 319 véhicules Griffon et 20 véhicules Jaguar auprès du trio Nexter-Renault Trucks Defense-Thales aux rênes du programme Scorpion.

Afin d’améliorer la technicité des militaires, cette première commande comprendra également les systèmes de soutien logistique et de formation associés. 

La livraison des premiers véhicules interviendra en 2018 pour le Griffon, et en 2020 pour le Jaguar.

Lancé en 2014 par le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, le programme Scorpion vise au remplacement d’une génération entière de véhicules désormais en bout de souffle après une quarantaine d’années de bons et loyaux services. 

Les VAB (Véhicule de l’Avant Blindé) remplacés par le Griffon, voient en effet leur taux de disponibilité diminuer au fil des ans, tandis que les coûts de maintien en condition opérationnelle augmentent.

C’est une situation à laquelle l’armée de Terre aimerait remédier en accélérant la cadence des livraisons des Griffon et Jaguar, insistait le général Jean-Pierre Bosser, chef d’état-major de l’armée de Terre.

Une montée en cadence que l’industrie française s’est dit prête à soutenir. Il faudra néanmoins attendre le résultat des élections présidentielles françaises et l’arrivée d’un nouveau locataire à l’hôtel de Brienne pour qu’une décision soit prise.

 

Crédit photo: ministère de la Défense
Le VBMR Griffon 

Avec 1722 exemplaires prévus, le véhicule blindé multi-rôles (VBMR) Griffon est un véhicule 6×6 de la classe des 25 tonnes équipé d’un tourelleau téléopéré armé d’une mitrailleuse de 7.62 ou 12.7 mm. Outre les versions de transport de troupes, PC, observation d’artillerie et évacuation sanitaire, l’armée de Terre étudie l’acquisition d’une cinquantaine de Griffon en version MEPAC (Mortier embarqué pour l’appui au contact) dotée d’un mortier embarqué de 120 mm développé et présenté par Thales lors du salon Eurosatory 2016.

Crédit photo: MBDA
L’EBRC Jaguar

Les 248 engins blindés de reconnaissance et de combat 6×6 (EBRC) Jaguar envisagés par l’armée de Terre appartiennent également à la classe des 25 tonnes. Ils seront dotés du canon de 40 mm 40 CTAS conçu par Nexter en coopération avec BAE Systems, de deux pods pour accueillir le missiles anti-char MMP de MBDA, et d’une mitrailleuse de 7,62 mm montée sur tourelleau téléopéré.

Eure (27) : Création d’un escadron franco-allemand à la base aérienne 105

En début de semaine Jean-Yves Le Drian (ministre de la Défense) et la ministre allemande, Ursula Von der Leyen, se sont rendu à Berlin afin de signer un accord intergouvernemental sur la création d’une unité tactique franco-allemande à la B.A. 105

Cet escadron franco-allemand sera opérationnel d’ici 2021, il réunira environ 200 aviateurs dont une majorité d’allemands. Le commandant de cette flotte aérienne sera un officier français et il sera assisté d’un adjoint allemand.

L’objectif de cette unité commune est de mutualiser les coûts d’exploitation et de maintenance des avions C-130J (Hercules) que les deux pays ont prévus d’acheter afin de remplacer les C-160 (Transall).

Un maximum de 12 avions pourrait équiper cet escadron, les premiers appareils pourraient être livrés dès la fin 2017.

Le ministre de la défense se félicite de cette union « C’est une sacrée avancée et un changement qualitatif essentiel dans la coopération militaire franco-allemande », il assure également que les deux pays devront « se porter mutuellement assistance en cas de crise et de produire des effets de synergie ».

 

Il existe déja quelques collaborations étrangeres avec l’Armée de l’Air:

  • un escadron de formation franco-belge à Cazaux
  • une unité de formation de Qatari à Mont-de-Marsan
  • un officier allemand est basé à Orléans et travail sur l’A400M
  • un officier français est basé en Allemagne et travail sur l’A400M

Mali : Un militaire mort au combat

Le Caporal Chef Julien Barbé a été tué par un engin explosif ce mercredi après-midi au sud-est du Mali lors d’une opération contre des terroristes. 

“Les soldats de la force Barkhane participaient depuis le 27 mars aux côtés de leurs partenaires maliens et burkinabés à une opération militaire conjointe tripartite dans la zone frontalière située au sud de Hombori, à 200 kilomètres au sud-ouest de Gao.  

“L’accrochage” impliquant les soldats et les terroristes s’est produit vers 16H30 quand un véhicule blindé léger engagé dans cette opération a subi une attaque par un engin explosif.

L’explosion a blessé légèrement deux soldats qui ont été immédiatement secourus par les équipes médicales de la Force» puis «le détachement de génie a été déployé pour prendre les mesures de sauvegarde suite à l’explosion et permettre la reprise de l’opération». 

Selon le ministère, c’est «pendant ce travail» que «le détachement a été pris à partie par des tirs directs, touchant mortellement le caporal-chef Julien Barbé».

Le Président de la République a «salué le sacrifice de ce soldat français tué dans l’accomplissement de sa mission pour la défense de notre pays et la protection de nos concitoyens», selon l’Elysée. Le président de la République «exprime sa confiance et sa fierté aux militaires français qui combattent avec courage les groupes armés terroristes au Sahel» tout en réitérant «le soutien de la France au Mali et à la force des Nations Unies pour la mise en œuvre de l’accord de paix».

La mort de ce soldat porte à 17 le nombre de militaires français tués au Mali depuis l’intervention Serval en janvier 2013, à laquelle a succédé en août 2014 l’opération Barkhane (4 000 hommes), étendue sur cinq pays.

L’équipe de Secours Info présente ses sincères condoléances à la famille de ce Militaire ainsi qu’a l’ensemble de ces camarades.

Vigipirate : Sécurité renforcée dans les transports d’Ile-de-France

Le ministère de l’Intérieur a publié ce lundi un communiqué de presse suite aux événements survenus dans le métro de Saint-Petersbourg.

Ce communiqué précise que Matthias Fekl, ministre de l’Intérieur, a redéployé les moyens de sécurité dans les transports en commun d’Ile-de-France.

Face à des menaces terroristes très élevées, le gouvernement veut prendre toutes les mesures qui s’imposent pour protéger les français.

La vigilance est maximale et la mobilisation des forces de l’ordre et des forces armées engagées dans l’opération Sentinelle est totale.

Innovation : un drone compact et gonflable pour les forces spéciales

C’est une invention française à l’initiative de deux étudiants à l’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace. Il s’agit d’un drone ayant une structure en croix, gonflable et résistant à l’eau. Son autre atout se situe dans sa compacité, en effet ayant une envergure d’un mètre déployé il ne fait qu’une vingtaine de centimètres lorsqu’il est replié.

Ayant une autonomie d’une trentaine de minutes, il dispose de la particularité de pouvoir être mis en oeuvre rapidement, simplement ainsi que par une seule personne.

Ipso facto, cette invention a attiré l’attention des forces spéciales et plus particulièrement des commandos marine afin de réaliser des missions de reconnaissance à faible distance.

Armée : exercice à la gestion de crise en cyberdéfense

Depuis le 20 mars jusqu’au 31 mars, l’exercice interarmées DEFNET a pour but de s’entrainer comme chaque année depuis 4 ans dans le cadre de la cyberdéfense. Il a pour objectif de rendre plus efficace le déploiement des unités opérationnelles afin de contrer une menace informatique.

Elle rassemble 155 militaires et 240 étudiants, la montée en puissance de l’espace numérique est un enjeu stratégique pour l’armée de terre qui détient a ce titre d’unité spécialisée dans ce domaine à l’instar de la 785e compagnie de guerre électronique (785e CGE) et de la 807e compagnie de transmissions (807e CT).

Cette volonté de bénéficier de cadres compétents et opérationnels s’inscrit aussi dans la formation, de nouveaux stages sont ainsi proposés à l’École des transmissions de Cesson-Sévigné ainsi qu’aux écoles de Saint-Cyr Coëtquidan. Un BTS Systèmes Numériques Option Informatique et Réseaux (BTS SN IR) est par ailleurs disponible au lycée de Saint-Cyr-l’École.

La cyberprotection est aussi une des idées directrices du programme SCORPION initié en 2014 où un équipement de plus en plus connecté implique un haut niveau de sécurité informatique.

 

Crédit photo : Armée de terre 2017 

Patrouille de France : Survol de New York

C’est une belle représentation que la Patrouille Aérienne Française a faite à New York ce samedi 25 mars.

C’est à l’occasion du centenaire de l’entrée en guerre des États-Unis dans la Première Guerre mondiale et plus généralement pour la coopération étroite entre la France et les États-Unis que la patrouille de France à décider de colorer le ciel new-yorkais aux couleurs tricolores, ce n’était pas arriver depuis 31 ans lors de la commémoration du centenaire de la Statue de la Liberté.

Cet événement annonce le début d’une tournée aux États-Unis en 24 étapes qui va durer jusqu’au 4 mai.

Marine nationale : Coopération militaire avec le Royaume-Uni

C’est dans le cadre de la campagne « Jeanne d’Arc 2017 » que les bâtiments Mistral et Courbet sont entré dans l’espace indo-pacifique pour 4 mois.

Outre la formation des officiers-élèves de la marine nationale, cette mission embarque un détachement britannique signe d’une coopération toujours présente et nécessaire avec les pays de l’Union européenne. Les navires effectueront des exercices, mais assureront aussi des missions de protection, de présence au sein des différents territoires français du pacifique et des missions de coopération internationale avec des pays asiatiques ainsi que de l’Australie.

Moselle (57) : Un militaire du 16 BC se suicide avec une arme de service 

Un jeune militaire a mis fin à ses jours dans la nuit de mardi à mercredi avec une arme de service.

Agé de 24 ans et originaire de l’Aisne, il était affecté au 16ème bataillon de chasseurs, unité d’infanterie située à Bitche dans le département de la Moselle.

Les gendarmes de la brigade territoriale de Bitche ont ouvert une enquête afin de déterminer les causes de ce geste.