Pompiers de l’Hérault : une campagne pour « plus de reconnaissance »

0
241

COMMUNICATION. Les sapeurs-pompiers de l’Hérault ont dévoilé leur nouvelle campagne de communication en juillet dernier et depuis quelques jours, celle-ci ne manque pas de visibilité. L’objectif des pompiers est d’avoir plus de reconnaissance du grand public.

Le Sdis 34 semble s’installer progressivement dans une nouvelle dynamique. Nouveau directeur, nouvelle organisation interne, plusieurs milliers d’euros d’investissements pour la sécurité et une toute nouvelle stratégie de communication, pensée gracieusement par l’agence « La Chamade », une boîte basée à Mauguio, dans l’Hérault.

Nouvelle signature

« SP – Les sapeurS-Pompiers de l’Hérault, toujours là quand il faut ! », c’est le nouveau slogan qui accompagne désormais toutes les campagnes du Sdis 34 et qui est diffusé sur des panneaux publicitaires qui bordent les routes de l’Hérault. On peut notamment lire ToujourS-Présents, avec le S et le P de sapeurs-pompiers en rouge majuscule.

Toujours présents, toujours partants ou encore toujours proches, ce sont les trois messages forts que souhaitent faire passer les « soldats du feu » d’ici, en partenariat avec le conseil départemental de l’Hérault. Des messages qui ressemblent à des devises.

Apposés sur des magnifiques images de Thierry Pons, photographe et sapeur-pompier volontaire au Sdis de l’Hérault, la campagne déclinée en trois visuels présente une allure simple, mais percutante.

Les influenceurs sollicités

Pour faire passer les messages, rien de mieux que des journalistes convaincus et des médias de la partie, ont assuré les deux responsables de « la Chamade ». Les sapeurs-pompiers lancent un appel, « aujourd’hui et pendant toute l’année, nous avons besoin des journaux, de magazines, de sites Internet et Web, de blogs, de radios, de TV et des réseaux d’affichage, afin de relayer et d’amplifier ces messages ».

Bertrand Fassio, le directeur général du groupe Média Métropolitain -7Officiel, e-metropolitain.fr, Métropolitain Mag’, les magazines Mandarin et Addict-, a déjà mis à disposition du Sdis de l’Hérault des encarts publicitaires plusieurs fois par mois, afin de l’accompagner dans sa nouvelle stratégie tout feu, tout flamme.