Innovation : un drone compact et gonflable pour les forces spéciales

C’est une invention française à l’initiative de deux étudiants à l’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace. Il s’agit d’un drone ayant une structure en croix, gonflable et résistant à l’eau. Son autre atout se situe dans sa compacité, en effet ayant une envergure d’un mètre déployé il ne fait qu’une vingtaine de centimètres lorsqu’il est replié.

Ayant une autonomie d’une trentaine de minutes, il dispose de la particularité de pouvoir être mis en oeuvre rapidement, simplement ainsi que par une seule personne.

Ipso facto, cette invention a attiré l’attention des forces spéciales et plus particulièrement des commandos marine afin de réaliser des missions de reconnaissance à faible distance.

Previous ArticleNext Article

Burkina Faso : attentat sur un véhicule militaire Français

Dans la nuit du 27 Novembre 2017, deux individus ont lancés une grenade sur un véhicule militaire français, arrivé dans le quartier Nord de la ville d’Ouagadougou.Trois civils ont été blastés par l’explosion. Le bilan est de 2 urgences relatives et 1en urgence absolue.

Le président de la République française, Emmanuel Macron, a atterri quelques heures après l’explosion, il s’est déplacé dans la ville pour une visite officielle concernant la motivation de la jeunesse africaine.

Cette attaque a été considérée comme un Attentat.

 

Nîmes : portes ouvertes au groupement hélicoptère de la sécurité civile

Retrouvez ci-dessous les photos et vidéos réalisées par notre équipe lors des portes ouvertes au groupement hélicoptère de sécurité civile à Nîmes-Garons :

(Sur mobile cliquer sur l’image pour accéder à la galerie photo)60 ans du GHSC

Pour fêter ses 60 ans, le groupement hélicoptère de la sécurité civile a organisé un journée portes ouvertes au centre de maintenance de ses hélicoptères ce samedi 21 octobre.

Au cours de la journée, les démonstrations aériennes et terrestres des sapeurs-pompiers, unités militaires de la sécurité civile, avions bombardiers d’eau de la sécurité civile et des hélicoptères de la gendarmerie, de la marine nationale, des douanes et de la sécurité civile se sont succédées.


Défense : un soldat de l’opération Chammal décède au combat

Ce samedi soir, l’Élysée a publiée un communiqué anonçant le décès d’un militaire français en opération extérieure. Cet adjudant du 13eme régiment de dragons parachutistes (forces spéciales) a été tué par l’Etat islamique dans la zone de combats Irako-Syrienne.

Le président de la République salue “le sacrifice” de ce soldat et exprime “sa confiance et sa fierté aux militaires français”. La ministre des armées exprime “son émotion et sa tristesse”. C’est le premier soldat français de l’opération Chammal qui périt sous les balles de Daesh. L’équipe de Secours Info adresse ses condoléances à ses proches.