L’autoprotection : Un système efficace pour la sécurité des pompiers

Image d'illustration

L’Autoprotection, c’est le système qui a permit de limiter les brûlures des cinq pompiers pris au pièges dans leurs véhicules vendredi soir en Corse.

 

Qu’est ce que l’autoprotection ?

Le système d’autoprotection équipe des camions citerne feu de forêt (CCF) depuis 1996.

Des buses sont situées sur les arceaux pare-branches et sur les passages de roues, elles créent une bulle d’eau protecteur autour du véhicule et réalisent ainsi une protection contre les flammes.

Dans le cas où les services de lutte contre l’incendie (sapeurs-pompiers, sapeurs-sauveteurs, comités communaux des feux de forêts…) se retrouvent encerclés par le feu et qu’ils ne peuvent plus fuir de la zone avec leurs engins, ils peuvent se réfugier à l’intérieur de la cabine et déclencher l’autoprotection.

Le CCF dispose d’une réserve d’eau de minimum 300 litres réservé à cela et lorsque le niveau d’eau est bas, une alarme sonore avertit l’équipage.

Ce dispositif, rendu obligatoire dans certains SDIS, permet à l’équipage de rester en sécurité, pendant quelques minutes, le temps que le front de flammes soit passé.

Le fonctionnement de l’autoprotection est vérifié tous les jours par les équipages.