Un nouveau directeur pour la sécurité civile

CRISES. Un ancien officier de gendarmerie sera à la tête des sapeurs-pompiers et plus largement directeur de l’organisation des secours en France, dès le 13 mars prochain.

Jacques Witkowski, 54 ans, préfet de la Manche depuis janvier 2016 a été nommé, ce vendredi, directeur général de la sécurité civile et de la gestion des crises à l’administration centrale du ministère de l’Intérieur.

Saint-Cyrien (promotion lieutenant-colonel Gaucher, celle du major général Christian Rodriguez, du général Patrick Valentini, commandant de la Guyane, du général Simon-Pierre Baradel, commandant des écoles, du général Laurent Tavel, directeur du soutien et des finances), il a été commandant d’un groupe de pelotons mobiles en Martinique, commandant d’une compagnie en Vendée,  et, en 1996,  commandant militaire de l’Hôtel Matignon avec le grade de chef d’escadron.

Deux échelons

Après avoir intégré la préfectorale, il a débuté sa carrière comme directeur du cabinet du préfet des Côtes-d’Armor, puis a été directeur du cabinet du préfet de la région Réunion, préfet de la Réunion,  directeur de cabinet de la directrice des affaires politiques, administratives et financières au secrétariat d’Etat à l’outre-mer, sous-préfet de Sélestat-Erstein , secrétaire général de la Polynésie française, secrétaire général de la préfecture du Finistère, secrétaire général de la préfecture du Pas-de-Calais et préfet de Mayotte.

Il  été ensuite nommé en 2014 directeur de cabinet de la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin. Il est chevalier  de l’Ordre National du Mérite,  chevalier de la Légion d’honneur et titulaire de la médaille de la défense nationale.

La Sécurité civile est divisée en deux échelons :

Les sapeurs-pompiers -volontaires et professionnels- sont rattachés aux services départementaux d’incendie et de secours, les Sdis qui sont des établissements publics autonomes à l’échelle du département.

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photos : journées du patrimoine 2017

Retrouvez ci-dessous les photos réalisées par nos équipes lors des journées du Patrimoine 2017 :

(Sur mobile cliquer sur l’image pour accéder à la galerie photo)

Journées du Patrimoine 2017

Les photos de notre seconde équipe via ce lien :  JEP 2017



Samedi, nos équipes se sont rendu simultanément au ministère de l’Intérieur et au service de secours du Duplex A86, puis dans deux centres de secours des pompiers de Paris, les casernes “Boursault” et “Ménilmontant”.

Dimanche, nous avons commencé la journée par l’héliport de Paris avant de se rendre a la préfecture de police et la compagnie motocycliste, nous avons ensuite fini ces journées de patrimoine par le musée de la préfecture de police.

IRMA : Les secours métropolitains attendus aux Antilles

L’ouragan IRMA a fait au moins 4 morts et 50 blessés et il a détruit 95% les îles de St Martin et St Barthélémy, la Guadeloupe a également été touchée.

Des gendarmes ont décollé direction les Antilles Françaises afin de sécuriser les îles en luttant contre les pillages, parmi eux 20 militaires font parti de l’institut de recherches criminelles de la gendarmerie nationale leur but sera de procéder à l’identification des victimes.

De nombreux sapeurs-pompiers venant de toute la métropole et des sapeurs-sauveteurs des formations militaires de la sécurité-civile auront pour mission de porter secours aux sinistrés.

Basée en Martinique, la frégate “Ventose” de la Marine Nationale apporte également de la nourriture et de l’eau aux sinistrés.

Des associations agrées de sécurité civile et humanitaires vont aussi apporter leur soutien.

Sur le web, les volontaires de l’association VISOV sont à pieds d’oeuvre depuis mercredi soir. Cette équipe que l’on qualifie souvent de “pompiers virtuels” a notamment mise en place un formulaire de recherches de personnes afin de faciliter le recensement des personnes recherchées.

Feu de forêt dans le Var : un pompier blessé

INCENDIE. Un sapeur-pompier de la caserne du Luc-en-Provence a été blessé dans la nuit de samedi à ce dimanche en combattant le feu de forêt qui a détruit 440 hectares de végétation, entre Hyères et la Londe-des-Maures, dans le Var.

Il a fait une chute, alors qu’il était sur le terrain avec un camion-citerne -CCF- d’un groupe d’intervention feux de forêt -GIFF- et souffre d’une fracture d’une cheville et d’une luxation à une épaule. Il a été hospitalisé à Hyères.

Cet incendie qui s’est déclaré vers 22h hier à Hyères a pris de l’ampleur en raison du mistral qui soufflait fort. 400 pompiers du Var et de départements du Sud de la France venus en renfort ont lutté toute la nuit, jusqu’à l’arrivée des bombardiers d’eau ce matin, qui ont pu stopper la progression de la tête de feu.

Un camping a été évacué dans la nuit.