La vie des soldats de l’opération sentinelle au quotidien

SÉCURITÉ. 7’000 soldats sont mobilisés dans toute la France pour l’opération Sentinelle. Souvent sollicités, ils vivent loin de leur famille. Des épouses de soldats appellent d’ailleurs ce samedi à manifester pour protester contre les conditions de travail de leur conjoint.
Ce reportage est issu du journal télévisé de 20h du 24 août 2017 présenté par Julien Arnaud sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20h du 24/08/2017 des sujets sur l’actualité, des reportages en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des  Français.

Haute Loire (43) : Prison ferme pour avoir refusé un contrôle routier

Dimanche 5 mars vers 3 h 30, les gendarmes effectuaient des contrôles routiers entre Espaly et Polignac, lorsqu’un véhicule est passé devant eux à une vitesse élevée et avec les feux éteints. Le conducteur ayant refusé d’obtempérer est un homme âgé de 19 ans.
Après sommations, un militaire a fait usage de son arme de service à deux reprises en direction des pneus pour tenter d’intercepter le chauffard.

 

Les forces de l’ordre ont ensuite commencé une course poursuite et ils ont finalement réussi a immobiliser le véhicule en le percutant.
L’individu était ivre au moment de son interpellation, les analyses toxicologiques ont montrée un important taux de THC (cannabis) et il conduisait sans permis de conduire.

Selon l’avocat de la partie civile (représentant les gendarmes), c’est « une réelle mise en danger d’autrui ».

Il a été condamné à 18 mois de prison, dont 12 avec sursis et 2 ans de mise à l’épreuve.
Mais comme l’individu était actuellement en sursis, sa peine de prison ferme va durer un an.

 

ALERTE ENLÈVEMENT

Vicente, 5 ans et demi, 1 mètre environ, cheveux châtain courts, yeux marron, porteur de lunettes de vue, vêtu d’un haut de pyjama avec logo “CARS” et d’un caleçon bleu a été enlevé le 29 mars 2017 à Clermont-Ferrand par son père Jason LOPEZ, individu de type méditerranéen, yeux marron, cheveux courts noir et porteur d’une barbe courte.

Ils circuleraient dans un véhicule BMW ou MERCEDES de couleur noire dont l’immatriculation débuterait par les lettres VP ou VB (immatriculation nouvelle) et comportant en fin de plaque les chiffres 63 du département du Puy-de-Dôme.

Si vous localisez l’enfant ou le suspect, n’intervenez pas vous-même, appelez immédiatement le 197 ou envoyez un courriel à alerte.enlevement@interieur.gouv.fr
 

Lyon (69) : Il agresse un policier durant son procès

Les faits se sont déroulés à Lyon. Alors qu’un prévenu agé de 18 ans etait en audience concernant l’agression d’un sapeur pompier à Neuville sur Saône, il s’en ai prit verbalement et physiquement a un policier.

D’abord en le menaçant de mort puis en s’en prenant physiquement à lui en lui portant des coups et lui crachant au visage. Il a fallu cinq agents pour le maitriser, le gardien de la paix agressé bénéficie de 2 jours d’ITT.

L’audience a été suspendue et l’individu est placé en détention.

 

Pierrelatte (26) : Incendie d’une entreprise de palettes

Ce jeudi aux alentours de 9 h 40 qu’un incendie s’est déclenché dans les locaux de la société Palbox fabriquant des palettes et se situant dans la zone industrielle de Pierrelatte dans la Drôme.

Le vent violent ne fait qu’attiser les flammes consumant ce stock de palettes considérable, le panache de fumée créé par l’incendie a contraint la mairie d’adopter des mesures de confinement des élèves des établissements scolaires de Pierrelatte ainsi que des habitants de la ville.

Selon France Bleu Ardèche il y aurait actuellement 75 pompiers sur les lieux ainsi qu’une trentaine de véhicules. Le principal risque étant la propagation de l’incendie à l’ensemble de l’usine.

Les services ferroviaires TER et TGV sont interrompus entre Valence et Avignon.

Il est bien sûr, conseiller aux usagers ou autres curieux d’éviter de se rapprocher de la zone industrielle afin de ne pas gêner les actions des secours.

 

Drôme : un drame familial fait 5 morts

C’est ce matin aux alentours de 7 h qu’un père de famille s’est suicidé en se jetant sous un train dans la commune de Tain-L’Hermitage dans la Drôme. C’est dans son véhicule que les gendarmes ont retrouvé ses aveux par écrit.

Se rendant au domicile familial à Beaumont-lès-Valence, les gendarmes font la macabre découverte des trois enfants âgés de 5 à 13 ans ainsi que de la compagne du quadragénaire.

Selon les propos du Procureur de la République de Valence rapportés par Le Dauphiné : « le couple, non marié, semblait en situation de séparation. L’homme avait quitté le domicile familial il y’a une quinzaine de jours, et il semblait très mal supporter cette séparation ». Toujours selon lui « les blessures mortelles ont été portées par arme blanche ».

Il semblerait donc que cette tragédie familiale tire son origine d’une séparation visiblement difficile.