Suivez-nous

Actualité

La « Brigade des pompiers de l’Air » officiellement créée

Publié

|

Commandement des forces aériennes/D.R.

Depuis le 30 août 2021, le commandement des forces aériennes (CFA) accueille une nouvelle brigade. Après une année de montée en puissance, la brigade des pompiers de l’air est créée sur la base aérienne 120 de Cazaux.

La brigade des pompiers de l’air (BPA) réunit les pompiers de l’air, mais également les unités NEDEX (neutralisation et destruction d’explosifs) de l’armée de l’Air et de l’Espace. Elle compte 25 unités pour un total d’environ 1500 personnes. Les spécialistes du secours, de la gestion de crise et des situations d’urgence sont désormais réunis, permettant de gagner en coordination, efficacité et robustesse. La BPA est implantée sur la BA 120 de Cazaux, historiquement liée au domaine de la pyrotechnie, du secours incendie et du NRBC, et géographiquement proche de l’état-major du CFA (Bordeaux-Mérignac).

A N N O N C E
Commandement des forces aériennes/D.R.

Partout où l’armée de l’Air et de l’Espace déploie ses avions, les pompiers de l’air sont engagés dans le sauvetage des vies humaines et la sauvegarde des matériels. Le Crash Fire Rescue pour la sécurité des aéronefs et de leurs équipages, la protection incendie des installations aéroportuaires, le secours à la personne, la sécurité nucléaire ou la défense contre la menace nucléaire, radiologique, biologique et chimique (NRBC) constituent les nombreuses facettes mises en œuvre chaque jour par les pompiers de l’air. Ils contribuent au maintien des activités de l’armée de l’Air et de l’Espace grâce aux opérations de désinfections de locaux et d’aéronefs pendant la pandémie COVID-19. Polyvalents, ils sont également formés pour réaliser des interventions de service public tels que le secours routier ou la lutte contre les feux de forêt au bénéfice des populations.

Les spécialistes NEDEX contribuent à la manœuvre militaire interarmées ainsi qu’à la protection des forces, des populations et des biens. Experts dans la neutralisation d’engins explosifs conventionnels ou improvisés, ils mènent des missions de dépollution, de destruction et de sécurisation sur le territoire national ou en opérations extérieures, mais également lors des accidents d’aéronefs équipés d’éléments pyrotechniques.

A N N O N C E
LIRE LA SUITE
Commenter cet article

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Découvrez le nouvel uniforme de la police nationale

Publié

|

Les fonctionnaires de la police nationale auront dès le premier trimestre 2022, un nouveau polo modernisé et un calot au lieu de la casquette. Annonce officielle du président de la République Emmanuel Macron, en conclusion du « Beauvau de la Sécurité », ce mardi à Roubaix.

>> Plus d’informations à venir…

A N N O N C E

LIRE LA SUITE

Actualité

Un pompier et un médecin mis en examen pour « faux pass sanitaires »

Publié

|

Anthony Montardy/D.R.

D’après nos informations, confirmées par une information du Métropolitain, un sapeur-pompier professionnel du SDIS 34, ainsi qu’un médecin montpellierain ont été mis en examen dans le cadre d’une enquête relative à un trafic de pass sinitaires.

Ils sont accusés d’avoir délivré une dizaine de faux pass sanitaires en échange d’une somme d’argent (350€ par certificat). Selon les premiers éléments de l’enquête, le pompier faisait l’intermédiaire entre les intéressés et le médecin, qui lui, fournissait le « précieux sésame ».

A N N O N C E

Un trafic rapidement découvert

C’est l’agence régionale de Santé Occitanie qui a donné l’alerte aux enquêteurs, quand elle appris l’existence de ce trafic. L’enquête menée par la section de recherches de Montpellier a permis de remonter rapidement vers les bénéficiaires et les éventuels protagonistes.

Une information judiciaire a été ouverte et les deux accusés ont été placés en garde à vue, avant d’être présentés à un juge d’instruction. Ce dernier a décidé de leur mise en examen et de les remettre en liberté, sous contrôle judiciaire. L’agent du SDIS de l’Hérault a été suspendu à titre conservatoire par sa hiérarchie.

A N N O N C E
LIRE LA SUITE

Actualité

Crash du Dragon 38 : Pierre-François était âgé de 42 ans et père d’un petit-enfant

Publié

|

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, accompagné du ministre de la Santé Olivier Véran, s’est rendu ce lundi matin sur les lieux du crash du Dragon 38, sur la commune de Villard-de-Lans, près de Grenoble (Isère).

Ce dernier a annoncé que Pierre-François C., le mécanicien décédé en service commandé, sera décoré de la Légion d’honneur « pour le saluer ».

A N N O N C E

Il était âgé de 42 ans, marié et père « d’un petit-enfant » de 4 ans, a précisé Gérald Darmanin. Et d’ajouter, qu’il était « un agent très professionnel de la Sécurité civile du ministère de l’Intérieur ».

A N N O N C E
LIRE LA SUITE

En ce moment