Pompiers : le temps d’astreinte correspond pleinement à du temps de travail

Ce mercredi, la Cour de justice de l’Union européenne a publiée un arrêt pour les pompiers européens (professionnels ou volontaires), elle indique que le temps de garde à domicile (astreinte) correspond désormais pleinement à du temps de travail.

37 pompiers volontaires belges en conflits avec leur service d’incendie ont portés l’affaire au niveau européen, ils réclamaient à la Ville de Nivelles le paiement de leur temps d’astreinte.

 «Jusqu’à présent, la position de la Cour était de dire que les gardes sur le lieu de travail, y compris les gardes dormantes, devaient être considérées comme du temps de travail. En dehors du lieu de travail, ce n’était donc pas du temps de travail. L’arrêt d’aujourd’hui précise que la garde à domicile, si le travailleur est à disposition de son employeur et doit rejoindre son lieu de travail dans un délai de huit minutes, doit être considérée comme du temps de travail. C’est tout à fait révolutionnaire. Cela pourra s’appliquer à d’autres pompiers et ainsi qu’à d’autres professions», indique Maitre Pierre Joassart (avocat des 37 pompiers) à l’avenir.net

Les pays de l’union européenne restent libres de fixer le taux horaire qu’ils souhaitent pour la rémunération des astreintes.

Opération Barkhane : decès de deux militaires français

Ce mercredi matin, un véhicule de l’avant blindé de l’armée de terre a été la cible d’un engin explosif au Mali.

Le bilan de cette attaque est de deux morts et un blessé.

Le sergent-chef Mougin et le brigadier-chef Dernoncourt étaient affectés au 1er régiment de spalis.

Notre rédaction adresse toute ses condoléances à leurs proches.

Opération Barkhane : 3 militaires français blessés dans l’attaque de leur convoi

Ce vendredi, l’État-major des armées a annoncé l’attaque d’un convoi blindé français par un kamikaze entre Ménaka et Indelimane au Mali.

Un soldat de l’opération Barkhane est grièvement blessé, il va être rapatrié en France. Deux autres militaires sont légèrement blessés.

Lancée le 1er août 2014, cette opération militaire vise en priorité à lutter contre les groupes terroristes armés entre le Mali et le Tchad.

© Ministère des armées

Un pompier américain finit par adopter la petite fille qu’il a sauvée

Marc Hadden, ce pompier américain avait sauvé des dizaines de vies à Myrtle Beach, une ville balnéaire située sur la côte atlantique de la Caroline du Sud, mais le 14 novembre 2011, il s’est retrouvé à faire accoucher pour la première fois, une femme qui avait appelé le 911, pour se plaindre de douleurs abdominales.

« Elle a lutté dès la minute où elle a été mise entre mes mains », se souvient Marc, âgé de 48 ans, qui, quelques secondes après sa naissance, a administré de l’oxygène d’urgence pour l’aider à récupérer une respiration normale. « C’était incroyable de l’entendre pleurer ». À l’époque, Marc n’avait jamais imaginé que 48 heures plus tard, il ramènerait la petite fille – qu’ils ont nommé Rebecca Grace – à la maison.

Marc et sa femme, qui avaient déjà deux jeunes garçons avaient toujours voulu un troisième enfant, mais à cause des complications sur les deux premières grossesses, ils ont été obligés de prendre une route longue et coûteuse, l’adoption.

Alors, quelques heures plus tard, à l’hôpital, quand la mère biologique a clairement fait savoir qu’elle ne pouvait pas prendre soin de sa fille, Marc a été le premier à lever la main. Sa femme se souvient d’avoir reçu un appel téléphonique de Marc, ce jour-là, où il lui a dit « j’ai accouché d’un bébé ». En plaisantant elle a répondu, « pouvons-nous la garder ? ». Eh bien, il a répondu: « je pense qu’elle pourrait être en train de m’adopter ». Une belle histoire.