Hérault : un homme survit à un arrêt cardiaque de 18 heures

Un homme de 53 ans a été retrouvé arrêt cardio-respiratoire au bords du fleuve Orb à Beziers.

Lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux de l’intervention, les urgentistes du SAMU ont estimés que chances de survie de cet homme étaient quasi-nul malgré le massage cardiaque commencé par les pompiers.

 Lors du transport héliporté vers le CHU de Montpellier, l’équipe médicale à réchauffée le corps de cet homme tout en maintenant ses fonctions vitales en continuant un massage cardiaque.
 La victime était en hypothermie, la température de son corps était de 22 degrés. C’est cette température qui a permit de protèger son cerveau et ses organes vitaux.
L’équipe de réanimation le maintien ensuite en vie grâce à une machine agissant comme un cœur artificiel, les médecins commencent à réchauffer le patient.
18 heures après son arrêt cardiaque, le cœur de l’homme s’est remis à battre.

Eure : trois gendarmes blessés dans un accident de la circulation

Ce vendredi, vers 20H00, une Renault Mégane Estate de la gendarmerie et une Volkwagen Golf se sont percutées à une intersection munie de feux tricolores.

L’accident a fait 4 blessés, 3 gendarmes (dont un dans un état grave) et le conducteur de la Golf.

L’équipage de la communauté de brigade Gisors-Étrepagny se rendait en intervention.

Une enquête est ouverte par le groupement de gendarmerie pour déterminer les circonstances précises de l’accident.

Troyes : CIRSÉ facilite la circulation des pompiers

Depuis 2 mois, les pompiers de l’Aube testent « CirSé » (Circulation Sécurisée), l’application est reliée à la gestion du trafic urbain de Troyes.

Il permet de sécuriser le départ en intervention des secours en passant les feux tricolores au vert lors du passage des engins.

Pour que le système fonctionne, la vitesse du véhicule ne doit pas excéder 70Km afin que le système ai le temps de ce déclencher.

Voir la vidéo (réalisée par Canal 32):

Bas-Rhin : le RAID interpelle un forcené ayant poignardé son chien

Dimanche matin, un homme s’est retranché dans son appartement à Haguenau après avoir poignardé son chien.

L’individu a ensuite jeté le chien par la fenêtre.

Un périmètre de sécurité a été mis en place par les forces de l’ordre dans une partie du centre-ville et une braderie a du être évacuée.

Les hommes du RAID sont intervenus,le forcené a été interpellé puis placé en garde à vue.

Yvelines : Tentative de suicide dans un centre de secours

Mardi après midi, un sapeur-pompier professionnel de 53 ans, a fait une tentative de suicide par arme à feu dans la remise du centre de secours principal des Mureaux.

En arrêt maladie depuis plusieurs mois, il s’est rendu dans la caserne et s’est tiré une balle dans la tête avec une arme de poing.
Ses collègues de garde étaient présents dans le centre au moment des faits, ils ont été alertés par le coup de feu puis ils lui ont rapidement porté secours.

Cet adjudant-chef est un représentant local de la CGT.

En état d’urgence absolue, il a été transporté escorté par les forces de l’ordre jusqu’à l’hôpital Percy.
Son pronostic vital est encore engagé.

Une cellule psychologie a été mise en place, tous le personnel du centre de secours a été mis au repos.
Les pompiers des centres alentours assurent la couverture opérationnelle du secteur de 1er appel des Mureaux.

Caen : Opération de police en cours au CHU

Les forces de l’ordre sont fortement mobilisés depuis le début de la soirée au niveau du centre hospitalier universitaire de Caen.

Selon la préfecture du Calvados, un individu suspect serait entré dans le CHU. Il serait peut être armé.

Un périmètre de sécurité a été mis en place.

Pour votre sécurité, ne franchissez pas le périmètre, relayez uniquement les infos officielles et suivez les comptes @VISOV1 @Prefet14 et @CaenOfficiel

Plus d’infos à venir.

Seine Maritime : Explosion sur un site industriel

 Ce samedi vers 11 heures, une explosion suivie d’un incendie se sont produits dans l’usine Saipol (production des huiles végétales raffinées pour l’alimentation humaine et animale, ainsi que du biodiesel) qui fait partie des installations soumisent à autorisation.

L’installation classée dépassant ce seuil d’activité doit, préalablement à sa mise en service, faire une demande d’autorisation avant toute mise en service, démontrant l’acceptabilité du risque. Le préfet peut autoriser ou refuser le fonctionnement. Dans l’affirmative, un arrêté préfectoral d’autorisation est élaboré au cas par cas.

L’explosion aurait été entendue dans une grande partie de l’agglomération de Dieppe.

Le site n’est pas classée SEVESO contrairement à se qu’affirment certains médias.

 Le  plan d’opération interne de l’établissement a été déclenché vers 11h20.

 Le bilan s’élève à 11 personnes impliquées dont 2 morts.

 40 sapeurs-pompiers, plusieurs équipages de police et du SAMU dont l’hélicoptère VIKING 76 (SAMU 76) basé au CHU de Rouen sont sur les lieux.

Le sous-préfet de Dieppe, Jehan-Eric WINCKLER a pris le rôle de directeur des opérations de secours, il coordonne les moyens de secours engagés en coordination avec le commandant des opérations de secours (responsable des pompiers sur l’intervention).
Le maire de Dieppe s’est également rendu sur place.

Une cellule d’urgence médico-psychologique vient d’être mise en place à l’hôpital de Dieppe et une salle municipale a été mise à disposition par la mairie pour accueillir les personnes évacuées.

A 14:45, la préfecture à indiquée que l’incendie était désormais maîtrisé.
Les causes précises de l’explosion sont inconnues pour l’Instant, on sait seulement qu’il s’agissait d’une opération de maintenance éfectuée par une société sous-traitante dans une zone ATEX (ATmospère EXplosive).

Le procureur de Dieppe devrait ouvrir une enquête après l’intervention des secours.

 

Loire Atlantique : les pompiers se font dérober du matériel en intervention

Les sapeurs-pompiers de Nantes se sont fait voler du matériel ce dimanche pendant qu’ils intervenaient sur un accident de la route.

Le voleur est reparti avec un groupe hydraulique permettant de faire fonctionner  les cisailles, les écarteurs, les vérins …

L’individu de 43 ans a été interpellé puis placé en garde à vue par la police nationale.  Il devra répondre de ses actes devant un tribunal en octobre 2018.

 

Yvelines : Incendie sur un site SEVESO seuil haut

Un incendie mobilise les sapeurs pompiers des Yvelines depuis 3H du matin à St Germain en Laye sur le site SEVESO seuil haut du syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne.

Le feu aurais pris dans l’unité de production de boue déshydratée.

35 véhicules et environ 80 pompiers sont engagés sur l’intervention dont un chef de site, un groupe d’exploration longue durée et une cellule risque chimique.

 

Gers : le plan ORSEC NoVi déclenché pour un accident impliquant un car scolaire

Ce jeudi à 12h48, les secours ont été alertés pour un accident de circulation impliquant un car scolaire et une voiture sur la N524 au niveau de MANCIET (32).

45 collégiens et 5 adultes (conducteur inclus) se trouvaient dans le car au moment de l’accident, le conducteur du véhicule léger était seul dans sa voiture.

Environ 100 sapeurs-pompiers, 40 gendarmes et plusieurs équipes (terrestres et héliportées) du SAMU ont été mobilisés comme le prévoit le plan ORSEC (Organisation de la Réponse de SÉcurité Civile) annexe NoVi (Nombreuses Victimes) qui a été activé par la préfète du Gers.

Selon le bilan provisoire publié par la Préfecture à 16 h 30, 27 personnes sont blessés sont 4 urgence absolues.
Une victime a été évacué par l’hélicoptère du SAMU 31.

Le prefète se rend sur les lieux.

Une cellule psychologique a été mise en place pour les collégiens et les familles des victimes.