More

    Crash de l’hélicoptère de la Sécurité civile en Isère : un mort et quatre blessés

    Un hélicoptère de la Sécurité civile s’est crashé ce dimanche 12 septembre aux alentours de 16h30, près de Villard-de-Lans, au sud-ouest de Grenoble (Isère). Ce que l’on sait du drame.

    L’essentiel à retenir

    • L’hélicoptère de la Sécurité civile approchait les hauteurs de Villard-de-Lans, près de Grenoble, pour porter secours à un vététiste, ce dimanche aux alentours de 16h30.
    • Cinq personnes se trouvaient à bord du Dragon 38-1 : un pilote, un mécanicien, un médecin du Samu et deux militaires du PGHM.
    • Pour une raison indéterminée, et d’après les informations de témoins, l’hélicoptère a fait deux tours pour reconnaitre la zone, avant de « perdre de l’altitude brutalement » et de s’écraser au sol. Deux explosions ont été entendues et un important nuage de fumée noire a été aperçu.
    • Selon le bilan communiqué à 19 heures, le mécanicien de l’hélicoptère est décédé des suites de ses blessures. Le pilote souffrirait de blessures superficielles, mais ce dernier a été retrouvé dans un état de choc. Le médecin de Samu a été hospitalisé en « urgence absolue ». Les deux secouristes du PGHM ont été hospitalisés également, en « urgence relative ».
    • A lire également : Crash du Dragon 38 en Isère : des témoins racontent la scène de panique.

    Selon la préfecture, citée par nos confrères du Dauphiné Libéré, cinq personnes se trouvaient à l’intérieur de l’hélicoptère de la Sécurité civile : « Alors qu’il se rendait en opération de secours (assistance à un vététiste, NDLR) sur le secteur de Villard-de-Lans, un hélicoptère de la sécurité civile s’est abîmé au sol, avec à son bord cinq membres de l’équipe (équipage et secouristes). Les causes de l’accident sont pour l’heure indéterminées. »

    Un mort et quatre blessés

    D’après nos informations, confirmées par les autorités, le pilote du Dragon 38 a été retrouvé en état de choc et souffrirait de plusieurs « plaies superficielles ». Le mécanicien est décédé des suites de ses blessures. Le médecin du Samu est hospitalisé en urgence absolue. Deux secouristes du peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de l’Isère, également à bord de l’hélicoptère au moment des faits, ont été pris en charge et hospitalisés en urgence relative.

    « On a vu l’hélicoptère faire deux tours d’approche au-dessus de la zone concernée et puis perdre de l’altitude brutalement »

    – Un témoin à BFMTV.

    Fil Info 24/7

    À lire également

    Conduite en situation d’urgence : tout ce qu’il faut savoir en 2022 !

    Vous avez été nombreux à nous questionner sur le rôle du conducteur et la...

    « Frustré de ne pas avoir pu devenir pompier », il se venge

    Un mineur accusé d'avoir allumé une série de douze feux, a été arrêté jeudi...

    Près de Lens : il tire à la carabine sur deux pompiers et poignarde sa compagne

    Un quinquagénaire a été interpellé par la police dans la nuit de mardi à...