Illustration - D.R.

Un  gendarme âgé de 32 ans a mis fin à ses jours dans le Loir-et-Cher (41), samedi en milieu de journée, selon nos confères de L’Essor.

D’après les informations, le militaire s’est suicidé avec son arme de service dans son bureau de la communauté de brigades de Selles-sur-Cher (compagnie de Romorantin). Ce sont ses camarades qui l’ont découvert.

Les raisons du drame font l’objet d’une enquête confiée à la brigade de recherches de Blois. L’année 2018 a été marquée par 33 suicides de gendarmes.