Six mois de prison pour avoir agressé des pompiers qui lui portaient secours

Selon nos confrères du Courrier Picard, le 18 décembre dernier, un homme ivre au volant, percute deux poteaux. Les pompiers interviennent pour le secourir, mais l’automobiliste se met à les insulter et tente de leur mettre des coups. 

Les fonctionnaires de police prennent alors le relais et conduisent l’individu à l’hôpital, où son taux d’alcoolémie affichera les 1,97 gramme d’alcool par litre d’air expiré. « Une circonstance aggravante », insiste Florent Boura, procureur de la République, à l’audience, selon nos confrères.

« Les pompiers ne sont pas des punching-balls »

Son avocate a réclamé une expertise psychologique. Celle-ci révèle des troubles psychiques. Au moment des faits, l’homme entendait la voix d’un chat. Aujourd’hui, il ne se souvient plus de rien.

« Les pompiers ne sont pas des punching-balls » lance le président. « Quelques mois plus tôt, je vous avais secouru, et tout s’était bien passé », ajoute même un pompier victime. « Je n’étais pas bien dans ma tête », explique le prévenu. Déjà condamné six fois pour conduite en état alcoolique, mais également à d’autres peines, Alain Cagnard a écopé cette fois d’un an de prison, dont six mois avec sursis et d’une mise à l’épreuve de deux ans. Il a été maintenu en détention.