Pompier suspendu dans l’Hérault : le Sdis 34 se porte partie civile

Comme nous vous l’avions hier soir sur Secours Info, un sapeur-pompier volontaire affecté à la caserne de Béziers, dans l’Hérault, a été suspendu de ses fonctions par la direction du SDIS 34. Ce dernier, a été arrêté, mis en examen et placé en détention provisoire, selon les informations de nos confrères de Métropolitain.

Il lui est reproché d’avoir saccagé volontairement la gare de péage n°34 (Agde-Pézenas) de l’autoroute A9, avec 46 autres gilets jaunes. Les faits remontent à décembre dernier. Celui-ci a été clairement identifié par les enquêteurs.

Il aurait volé du matériel à sa caserne

D’après nos confrères du Midi Libre, le Sdis de l’Hérault s’est porté partie civile. Car ce dernier, aurait volé du matériel appartenant à son centre de secours pour participer activement à la destruction du péage.

« Le sdis a pris les dispositions qui s’imposent. Dans un premier temps, ce pompier volontaire a été suspendu de toutes ses fonctions. Une commission statuera plus tard sur son avenir dans le corps des sapeurs pompiers. En attendant, le Sdis 34 a déposé plainte et se porte partie civile dans cette affaire car des outils de chef d’agréé ont été dérobés », confirment les services compétents à nos confrères.