Selon nos confrères de 20 Minutes, un homme âgé de 22 ans a été condamné à un an de prison, dont six mois avec sursis et mise à l’épreuve pour une durée de 2 ans avec obligation de travailler et d’indemniser les victimes, par le tribunal correctionnel de Nîmes. Il était jugé dans le cadre d’une comparution immédiate.

Le 6 janvier dernier, il avait insulté les pompiers venus porter secours à des membres de sa famille victimes d’un accident de la circulation et frappé l’un d’entre eux d’un coup de poing au visage. Le prévenu avait estimé que les sapeurs-pompiers avaient mis trop de temps à arriver sur les lieux de l’accident qui s’était produit à Bouillargues, à une dizaine de kilomètres au sud-est de Nîmes.

Il repart libre du tribunal

De même source, le prévenu n’était pas présent dans la voiture accidentée. Alerté, il était arrivé sur les lieux au volant d’un autre véhicule… alors qu’il n’a pas le permis. Les pompiers avaient, malgré tout, continué à prendre en charge les blessés.

Les constitutions de partie civile des sapeurs-pompiers et du Sdis 30 ont été jugées recevables et le dossier a été renvoyé sur intérêts civils à une date ultérieure. Le tribunal n’a pas suivi les réquisitions du procureur qui réclamait un mandat de dépôt. Il est reparti libre de la salle d’audience.