Selon une information de nos confrères du Petit bleu d’Agen, un sapeur-pompier de la caserne d’Houeillès, une petite commune située à 50 kilomètres à l’ouest d’Agen, est mort accidentellement vendredi après-midi, dans les Pyrénées, au-dessus du lac d’Espingo, un lac naturel situé près de Luchon, en Haute-Garonne.

Le Lot-et-Garonnais, âgé de 56 ans, effectuait une randonnée sur son temps de loisirs. Il était un habitué de la montagne et il était accompagné d’un ami lui aussi pompier (au service départemental de Foulayronnes, près d’Agen). Les deux hommes, bien équipés, étaient partis depuis les granges d’Astau, après le village d’Oô pour une randonnée en montagne.

Ils ont ensuite suivi un itinéraire les conduisant vers une crête non enneigée et accessible. C’est en redescendant que le drame s’est produit, peu après 14 heures. Le quinquagénaire se serait appuyé sur un rocher et a été déséquilibré. Il aurait chuté sur une centaine de mètres. Les CRS de Lannemezan, spécialistes des secours en montagne et basés à Luchon, sont intervenus pour secourir la victime. Mais malheureusement le randonneur est décédé.

Ce soir, collègues et amis – et au-delà toute la communauté des pompiers du 47 – sont sous le choc.

Les CRS ont publié ce vendredi matin sur leur page Facebook un message de prévention, dans lequel ils rappellent que malgré les conditions qui prévalent en montagne depuis un mois, avec beaucoup de soleil et peu de neige, la montagne n’est pas pour autant en condition estivale. « Il faut aborder la randonnée avec une vigilance accrue. Attention à certains endroits qui peuvent être complètement gelés comme sur les photos qui montrent le chemin du lac d’ Espingo vers 1800m », écrivent-ils.