• arrêter l’hémorragie immédiatement ;
  • réaliser un pansement compressif en s’aidant d’un pansement imbibé d’une substance hémostatique si besoin, sur le moignon même en l’absence de saignement ;
  • compléter le bilan d’urgence vitale, si nécessaire ;
  • lutter contre la détresse circulatoire ;
  • réaliser un bilan complémentaire à la recherche d’autres signes ou lésions et réaliser les gestes de secours nécessaire ;
  • demander un avis médical en transmettant le bilan ;
  • conditionner le membre sectionné ;
  • surveiller la victime.