La victime est consciente et présente une douleur thoracique

Au bilan d’urgence vitale la victime présente les signes d’une détresse respiratoire :

  • appliquer la conduite à tenir adaptée à une détresse respiratoire (position assise ou demiassise, oxygène si nécessaire) ;
  • demander un avis médical et respecter les consignes.

Au bilan d’urgence vitale la victime présente les signes d’une détresse circulatoire :

  • appliquer la conduite à tenir adaptée à une détresse circulatoire (position allongée horizontale, oxygène si nécessaire, lutter contre le froid) ;
  • demander un avis médical et respecter les consignes.

Il n’existe pas de signes de détresse évidents, appliquer la conduite à tenir devant une victime qui présente un malaise :

  • mettre la victime au repos immédiatement ;
  • installer la victime dans la position où elle se sent le mieux ;
  • administrer de l’oxygène si nécessaire ;
  • demander un avis médical après avoir réalisé le bilan complémentaire ;
  • administrer à la demande de la victime ou du médecin régulateur, le traitement qu’elle utilise et qui lui a été prescrit ;
  • respecter les consignes.

Dans tous les cas, si la victime perd connaissance brutalement, appliquer la conduite à tenir adaptée et réaliser en priorité les gestes d’urgence qui s’imposent.