La victime est consciente

Si elle présente une obstruction grave des voies aériennes, appliquer la procédure adaptée.

Dans le cas contraire :

  • ne jamais allonger la victime ;
  • installer la victime dans une position confortable pour lui permettre de mieux respirer, lui proposer la position demi-assise ou assise10 ;
  • desserrer tous les vêtements qui peuvent gêner la respiration ;
  • administrer de l’oxygène en inhalation si nécessaire (cf. fiche FT 05 A 01 : administration de l’oxygène par inhalation) ; En l’absence de saturomètre, administrer de l’oxygène en inhalation et adapter cette administration après avis du médecin ;
  • compléter le bilan d’urgence vitale, si nécessaire ;
  • réaliser un bilan complémentaire à la recherche d’autres signes ou lésions et réaliser les gestes de secours nécessaires ;
  • demander un avis médical en transmettant le bilan ;
  • surveiller la victime, particulièrement sa respiration.

La victime a perdu connaissance et ne respire pas ou de façon anormale

  • Appliquer la procédure relative à l’arrêt cardiaque.

La victime a perdu connaissance et respire

  • Appliquer la conduite à tenir adaptée