L’hélicoptère du SAMU 29, basé au centre hospitalier universitaire de Brest, pourra désormais voler la nuit.

Suite à une expérimentation de 4 mois, l’agence régionale de santé de Bretagne autorise désormais le service médicale d’urgence héliporté à intervenir H24, le but de réduire le délai de prise en charge des victimes par l’équipe médicale sur les territoires les plus éloignés du centre hospitalier.