Les braqueurs et les voleurs de 2 roues savaient que les policiers londoniens à leur poursuite ne prenaient pas de risques afin de ne pas provoquer d’accidents, ils pouvaient ainsi les semer assez facilement.

Désormais les forces de l’ordre sont autorisées à percuter les motards pour mettre fin aux courses poursuites.

Cependant dans la capitale du Royaume-Uni, les responsables de la police ne sont pas tous du même avis concernant ces nouvelles méthodes en les qualifiant de « conduite dangereuse » .

Depuis la mise en place de cette procédure d’interpellation, les vols de 2 roues ont chuté d’un tiers.