© SAMU83

Depuis ce vendredi, deux services mobiles d’urgences et de réanimation du SAMU du Var sont dotés de gilets pare-balles pour les interventions « à risques ».

Les équipes SMUR sont également confrontées aux attentats, personnes ayant des troubles psychologiques, agressions avec armes…

Le SAMU 83 à expliqué à VarMatin que ses intervenants « étaient loin d’être protégés comme il se doit ».