Un camion de pompiers destiné au commandement a été partiellement détruit par un incendie volontaire, dans la nuit de lundi à mardi. Stationné devant une caserne de Corse-du-Sud, il a été incendié au moment où les agents étaient en mission, précise la préfecture dans un communiqué.

« Si l’enquête sous l’autorité de monsieur le procureur de la république ne fait que débuter, le caractère intentionnel de tels faits ne laisse guère de doute », précise le communiqué.

Plusieurs autres feux

Fort heureusement, aucune blessé n’est à déplorer. Les faits se sont déroulés alors que les soldats du feu de la caserne de Vero, intervenaient sur un feu dans une commune voisine, à une dizaine de kilomètres.

« Simultanément deux autres départs de feu étaient signalés derrière la caserne des pompiers », précise la préfecture. « Aucun blessé n’est à déplorer » mais le véhicule des pompiers a été « partiellement détruit » ainsi qu’un autre véhicule, civil. La préfète de Corse Josiane Chevalier a condamné « avec la plus grande fermeté » les faits et doit se rendre sur place dans l’après-midi.