Secours Info
Illustration - D.R.

Waze, Coyote… : les forces de l’ordre pourront devenir invisibles

Aujourd’hui, via des applications comme Waze ou Coyote, les automobilistes peuvent signaler les zones de contrôle ; cela fait du monde parce que Waze, par exemple, revendique plus de 10 millions d’utilisateurs en France. Une version moderne de l’appel de phare qui irrite évidemment les forces de l’ordre. C’est pourquoi la Sécurité Routière veut mettre en place d’ici à la fin de l’année « une cape d’invisibilité » pour elles.

Il s’agit exactement du même principe que celle d’Harry Potter. Comme le célèbre sorcier, les forces de l’ordre pourront, lorsqu’elles le souhaiteront, « revêtir » cette cape d’invisibilité. Concrètement, cela signifie que les policiers et gendarmes pourront obliger les opérateurs comme Coyote ou Waze de rendre inopérants les avertisseurs embarqués dans une zone de contrôle donnée, sous peine d’amende – dont le montant n’a pas encore été fixé.

Autrement dit, les automobilistes pourront toujours essayer de signaler la présence de la maréchaussée sur le bord des routes, l’information n’apparaîtra pas, et les autres conducteurs ne seront pas avertis. Cette mesure devrait être utilisée uniquement pour les contrôles d’alcoolémie et de stupéfiants, ainsi qu’en cas d’alerte type attentat ou enlèvement . En revanche, les contrôles de vitesse pourront continuer à figurer sur ces applications, car, selon la Sécurité Routière, ces signalements peuvent être bénéfiques car ils incitent les conducteurs à ralentir.

Secours Info

Secours Info

Plus d'infos sur notre application mobile, disponible sur iOS et Android. Cliquez ici pour la télécharger gratuitement.

Réagir

Abonnez-vous à notre newsletter

Si vous n'avez pas de grade, merci de laisser le champ vide.