Secours Info

Plus d'infos sur notre application mobile, disponible sur iOS et Android. Cliquez ici pour la télécharger gratuitement.

Illustration - Secours Info.

Incendie mortel dans l’Hérault : « l’épreuve de la garde à vue a été longue et éprouvante » pour les pompiers

COMMUNIQUÉ DU SDIS DE L’HÉRAULT. Les auditions de 11 des 12 sapeurs-pompiers qui ont été convoqués hier matin par les autorités judiciaires dans les locaux de la section de recherche de la gendarmerie de Montpellier sont terminées. Comme l’a indiqué le Procureur de la République de Béziers, un des sapeurs-pompiers convoqué a pu obtenir un report de son audition pour des contraintes personnelles.

Les sapeurs-pompiers ont donc répondu point par point aux différentes questions des enquêteurs durant plusieurs heures en apportant des éléments de réponse précis. A l’issue des différentes auditions et au vue des éléments fournis aux enquêteurs, il n’y a pas de présentation à un juge d’instruction et par conséquent pas de mise en examen.

De source judiciaire, d’autres sapeurs-pompiers seront entendus prochainement sous le même régime de garde à vue. « Ils sont juste entendus. Il y a des gardes à vue pour que chacun d’eux puissent s’expliquer sur son rôle exact… afin de comprendre comment cela a pu arriver et à partir de là déterminer les éventuelles responsabilités de chacun », a déclaré le Procureur Yvon Calvet à l’AFP.

« L’épreuve de la garde à vue a été longue et éprouvante »

Le Procureur de la République a ouvert une information judiciaire confiant ainsi les investigations à un juge d’instruction afin de procéder aux recherches qui permettront la manifestation de la vérité tant attendue à la fois pour les familles, mais aussi pour les personnels du service départemental d’incendie et de secours de l’Hérault durement éprouvés dans ce tragique et douloureux accident.

L’épreuve de la garde à vue a été longue et éprouvante pour les 11 agents interrogés qui ont mis à disposition de la justice les éléments nécessaires pour l’avancement de l’enquête. Compte tenu de la sensibilité de ce dossier tant pour les familles que pour les personnels concernés par l’enquête et pour le bon déroulement de celle-ci il est demandé de ne pas véhiculer de fausses rumeurs ou informations.

Anthony Montardy

Anthony Montardy

Directeur de publication de Secours Info et de Feux de Forêt. Journaliste professionnel, titulaire de la carte de presse. Sapeur-pompier dans le sud de la France.

Plus d'infos sur notre application mobile, disponible sur iOS et Android. Cliquez ici pour la télécharger gratuitement.

Réagir

Abonnez-vous à notre newsletter

Si vous n'avez pas de grade, merci de laisser le champ vide.