Ce matin, les gendarmes de la compagnie de Nîmes ont procédé sur la commune de Saint-Gilles à trois interpellations, suite au caillassage des forces de l’ordre et des pompiers dans la nuit du 1er au 2 juin derniers.

Trois jeunes mineurs sont entendus sur ces faits ainsi que pour les importantes dégradations du city stade de Saint-Gilles, où il a avait été mis feu à des poubelles.

Les faits ont été confirmés à notre rédaction, par les militaires de la gendarmerie nationale.