police-municipale-lunel-herault
Illustration - Anthony Montardy.

Un décret publié ce vendredi au Journal Officiel, autorise tous les policiers municipaux de France à avoir accès au système d’immatriculation des véhicules -le SIV- et au fichier national des permis de conduire -FNPC-. Jusqu’à présent, ils devaient constamment prendre contact avec la gendarmerie ou la police pour identifier le propriétaire d’un véhicule ou consulter l’état du permis de conduire d’un automobiliste en infraction.

« Il faut savoir être patient… les policiers municipaux le sont alors… Depuis près de 20 ans, nous attendions ce texte. Il est enfin publié au JO de ce jour » commente Jean-Michel Weiss, l’un des grands représentants des policiers municipaux de France, tout en précisant que « ce décret doit maintenant devenir opérationnel et nous espérons que la mise en place sera rapide. L’arrivée de la Police de Sécurité du Quotidien, et les propos du président de la République à l’égard de l’engagement des policiers municipaux dans cette PSQ doivent être moteurs et dynamiser le déploiement de cet accès direct ».

« Petit à petit, la police municipale prend toute sa place »

« A l’heure du développement du numérique nous devons également être dotés de tablettes afin d’être opérationnels sur la voie publique ».

« Le travail est encore long, mais petit à petit, la Police Municipale prend toute sa place dans le monde de la Sécurité Publique. Nous aborderons ce sujet lors de la prochaine commission consultative des polices municipales en présence du ministre d’État, ministre de l’Intérieur, le 11 juin prochain ».