La police a lancé mardi dernier des spots télévisés pour promouvoir sa campagne exceptionnelle de recrutement. L’année dernière, 400 postes n’ont pas été pourvus faute de niveau jugé suffisant.

La majorité concerne des postes de gardiens de la paix, socle de la pyramide policière, mais aussi d’adjoints de sécurité (contractuels de service public) et de personnels administratifs. Ils seront opérationnels à l’automne 2019, au terme de leur formation d’un an en école.

Le petit film promotionnel diffusé depuis ce mardi entend illustrer dans un seul et même mouvement de caméra la diversité des métiers de la police, depuis l’intervention pour un différend familial à la police technique et scientifique, avec un code esthétique rappelant les images léchées des armées.