Secours Info

Plus d'infos sur notre application mobile, disponible sur iOS et Android. Cliquez ici pour la télécharger gratuitement.

Strasbourg : son appel de secours n’est pas pris au sérieux, elle décède quelques heures plus tard

Naomi, 22ans, est décédée en décembre 2017, elle avait appelée les secours mais l’opératrice n’a pas déclenché d’intervention allant même jusqu’à se moquer d’elle.

La jeune femme a ensuite appelée SOS Médecins qui une fois sur place ont demandé l’intervention d’une équipe du SMUR.

Transporté en urgences vers le centre hospitalier, Naomi est décédée à 17:30.

Ses proches ont publiés l’enregistrement de l’appel et ils ont demandé l’ouverture d’une enquête auprès du procureur.

Extrait de l’appel téléphonique :

«-Oui ben, vous appelez un médecin, hein, d’accord ? Voilà, vous appelez SOS médecins

– Je peux pas

– Vous pouvez pas ? Ah non, vous pouvez appelez les pompiers, mais vous ne pouvez pas…

– Je vais mourir.

– Oui, vous allez mourir, certainement, un jour, comme tout le monde.

– Vous appelez SOS médecins, c’est 03 88 75 75 75, d’accord ?

– S’il vous plaît, aidez-moi madame…

– Je peux pas vous aider, je ne sais pas ce que vous avez.

– J’ai très mal, j’ai très très mal.

– Et où ?

– J’ai très mal au ventre […] et mal partout.

– Oui, ben, vous appelez SOS médecins au 03 88 75 75 75, voilà, ça je ne peux pas le faire à votre place. 03 88 75 75 75. Qu’un médecin vous voie, ou sinon vous appelez votre médecin traitant, d’accord ?

– D’accord.

– Au revoir. »

L’enregistrement: https://www.dailymotion.com/video/x6j5fbl

D’après son autopsie, son décès serait dû à des défaillances multiviscérales.

Guillaume Dollé

Guillaume Dollé

Plus d'infos sur notre application mobile, disponible sur iOS et Android. Cliquez ici pour la télécharger gratuitement.

Réagir

Abonnez-vous à notre newsletter

Si vous n'avez pas de grade, merci de laisser le champ vide.