Naomi, 22ans, est décédée en décembre 2017, elle avait appelée les secours mais l’opératrice n’a pas déclenché d’intervention allant même jusqu’à se moquer d’elle.

La jeune femme a ensuite appelée SOS Médecins qui une fois sur place ont demandé l’intervention d’une équipe du SMUR.

Transporté en urgences vers le centre hospitalier, Naomi est décédée à 17:30.

Ses proches ont publiés l’enregistrement de l’appel et ils ont demandé l’ouverture d’une enquête auprès du procureur.

Extrait de l’appel téléphonique :

«-Oui ben, vous appelez un médecin, hein, d’accord ? Voilà, vous appelez SOS médecins

– Je peux pas

– Vous pouvez pas ? Ah non, vous pouvez appelez les pompiers, mais vous ne pouvez pas…

– Je vais mourir.

– Oui, vous allez mourir, certainement, un jour, comme tout le monde.

– Vous appelez SOS médecins, c’est 03 88 75 75 75, d’accord ?

– S’il vous plaît, aidez-moi madame…

– Je peux pas vous aider, je ne sais pas ce que vous avez.

– J’ai très mal, j’ai très très mal.

– Et où ?

– J’ai très mal au ventre […] et mal partout.

– Oui, ben, vous appelez SOS médecins au 03 88 75 75 75, voilà, ça je ne peux pas le faire à votre place. 03 88 75 75 75. Qu’un médecin vous voie, ou sinon vous appelez votre médecin traitant, d’accord ?

– D’accord.

– Au revoir. »

L’enregistrement: https://www.dailymotion.com/video/x6j5fbl

D’après son autopsie, son décès serait dû à des défaillances multiviscérales.