Ce vendredi, le premier ministre s’est rendu à St Étienne de Montluc près de Nantes afin d’apporter son soutien aux gendarmes blessés à Notre Dame des Landes cette semaine.

Il a indiqué qu’une cinquantaine de gendarmes ont été blessés lors des opérations d’expulsion et de démolition sur la ZAD.

Parmi les nombreux affrontements : 4 militaires ont été blessés par l’explosion d’une grenade, 10 autres ont été blessés dont 3 grièvement après avoir été pris en embuscade par les zadistes …

Les forces de l’ordre restent sur place jusqu’à la fin du déblaiement et jusqu’à la réouverture totale de l’ensemble des routes de la ZAD.