©Ministère des Armées

Ce mercredi matin, un véhicule de l’avant blindé de l’armée de terre a été la cible d’un engin explosif au Mali.

Le bilan de cette attaque est de deux morts et un blessé.

Le sergent-chef Mougin et le brigadier-chef Dernoncourt étaient affectés au 1er régiment de spalis.

Notre rédaction adresse toute ses condoléances à leurs proches.