Illustration - D.R.

Dans la nuit du 27 Novembre 2017, deux individus ont lancés une grenade sur un véhicule militaire français, arrivé dans le quartier Nord de la ville d’Ouagadougou.Trois civils ont été blastés par l’explosion. Le bilan est de 2 urgences relatives et 1en urgence absolue.

Le président de la République française, Emmanuel Macron, a atterri quelques heures après l’explosion, il s’est déplacé dans la ville pour une visite officielle concernant la motivation de la jeunesse africaine.

Cette attaque a été considérée comme un Attentat.