Indre-et-Loire (37) : Un lycéen perd son permis, les gendarmes l’emmène à son épreuve du BAC

Un lycéen s’est fait contrôler en excès de vitesse par les gendarmes du peloton motorisé de Monnaie en se rendant à une épreuve du baccalauréat.

Contrôlé à 125 km/h au lieu de 80 km/h, il s’est fait retirer son permis de conduire. Mais les gendarmes se sont montrés compréhensifs lorsque le jeune a expliqué qu’il n’arriverait pas à temps au centre d’examen.

Les forces de l’ordre ont ensuite conduit l’adolescent à son épreuve.

Les parents du lycéen ont envoyé une lettre de remerciements aux gendarmes.

Previous ArticleNext Article

Toronto : Une camionnette fonce sur la foule

Vers 13H30 heure locale (19H30 heure française) à Toronto (Canada), une camionnette blanche de location a fauché des piétons sur plusieurs centaines de mètres.

Selon CNN, la police a interpellée le conducteur.

Le chef de la police de Toronto a annoncé un premier bilan de 9 morts et 16 blessés.
Selon l’hopital Sunnybrook, 5 victimes sont dans un état critique.

Le maire de Toronto, John Tory, exprime sa solidarité avec les victimes.

La police demande de contacter le 911 uniquement en cas d’urgence. Pour les appels non urgents contactez le 416-808-2222 .

Une enquête est en cours afin de définir si il s’agit d’un accident ou d’un acte volontaire. 

Le suspect a été inculpé pour meurtres avec préméditation et tentatives d’homicides.

John Tory remercie les primo-intervenants , les paramedics, les pompiers et les policiers qui sont intervenus.

Ain: Un gendarme perd sa jambe après avoir été percuté par un motard

Mercredi après midi, un motard de 19 ans a refusé de s’arrêter à un contrôle routier à Artemare en percutant un gendarme puisqu’il roulait sans permis ni assurance.

Face aux appels à témoins lancés par les forces de l’ordre, il s’est finalement rendu à la brigade de recherches de Belley pour reconnaitre son refus d’obtemperer.

Transporté dans un centre hospitalier, le gendarme percuté a dû être amputé de la jambe droite et il souffre d’une fracture à sa jambe gauche.

Le motard a ensuite été placé en garde à vue à la gendarmerie de Belley.

NDDL : une cinquantaine de gendarmes blessés en 5 jours

Ce vendredi, le premier ministre s’est rendu à St Étienne de Montluc près de Nantes afin d’apporter son soutien aux gendarmes blessés à Notre Dame des Landes cette semaine.

Il a indiqué qu’une cinquantaine de gendarmes ont été blessés lors des opérations d’expulsion et de démolition sur la ZAD.

Parmi les nombreux affrontements : 4 militaires ont été blessés par l’explosion d’une grenade, 10 autres ont été blessés dont 3 grièvement après avoir été pris en embuscade par les zadistes …

Les forces de l’ordre restent sur place jusqu’à la fin du déblaiement et jusqu’à la réouverture totale de l’ensemble des routes de la ZAD.