Insolite : il imite le véhicule de la gendarmerie

Stationné en bordure d’un axe très fréquenté d’une commune des Cévennes gardoise, son véhicule de couleur bleue n’est pas passé inaperçu aux yeux des villageois, ni à ceux des gendarmes locaux.

Ayant acquis le véhicule récemment, le propriétaire avait lui-même collé des sérigraphies sur la carrosserie de son véhicule, poussant l’imitation jusqu’aux plaques d’immatriculation arborant le drapeau tricolore : « Il ne manque plus que le gyrophare » s’est esclaffé un voisin. 
S’ajoutant à la confusion, le gendarme en herbe effectuait des « contrôles radar » en positionnant derrière son véhicule un trépied monté d’un appareil photographique, prévoyant même un faux câble d’alimentation reliant son dispositif improvisé au coffre. 

« Mon but était de faire ralentir les gens », a déclaré ce riverain de 63 ans, se plaignant de la vitesse des véhicules circulant devant son domicile. 

Retenant le délit d’usage public de véhicule pouvant créer une méprise avec ceux des militaires, le magistrat a décidé la convocation en justice de l’intéressé qui a dû remettre en conformité son véhicule. Le faux radar a été saisi et détruit.

Gard (30) : Un motard de la gendarmerie percuté par un véhicule

Ce mercredi 31 mai en début d’après-midi, un accident de la route s’est produit sur la route d’Arles à Nîmes.

Cet accident implique un motard de la gendarmerie qui a été percuté par un véhicule alors qu’il se rendait sur une intervention.

Les secours se sont rapidement rendus sur les lieux afin de baliser l’accident puis prendre en charge les victimes.

Le motard serait victime d’un traumatisme a une épaule et d’une douleur au niveau des cervicales. Il a été transporté au CHU de Nîmes.

Pays catalan : les pompiers à l’honneur ce vendredi soir sur W9

Ce vendredi soir à 21 heures sur W9, découvrez un numéro inédit de la célèbre émission “Enquête d’action”. Durant l’été dernier, les soldats du feu du SDIS des Pyrénées-Orientales ont été suivis par les caméras. Ce nouveau numéro d’une heure et demie, met en avant ceux qui assurent au quotidien et sans relâche, la sécurité des habitants et des touristes, toujours plus nombreux.

Situées en Occitanie, les Pyrénées-Orientales attirent chaque été de nombreux touristes venus profiter de ses paysages magnifiques, entre mer et montagne. Mais pour les sapeurs-pompiers du SDIS 66, la période est critique. Sur la côte, les stations balnéaires affichent complet et les urgences s’enchaînent.

Mais ce que les soldats du feu redoutent avant tout, ce sont les risques d’incendies. Quand la température monte, les massifs de l’arrière-pays peuvent s’embraser en un temps record. Et dans leur combat acharné contre les flammes, les pompiers ont un ennemi de taille : la tramontane, ce vent violent qui complique considérablement leur travail.

Nîmes : un gendarme adjoint volontaire en repos neutralise un braqueur

C’est ce vendredi vers 16h15 que ce jeune gendarme adjoint volontaire rattaché à la compagnie de gendarmerie d’Alès qui était en repos a neutralisé un braqueur.

Un comportement suspect

Alors qu’il circulait sur le cours Gambetta avec son véhicule, c’est le comportement suspect de ce lycéen encagoulé qui l’a alerté. Celui ci venait de pénétrer dans une épicerie arme a la main. Sachant que les policiers compétant sur le secteur mettraient du temps à arriver sur les lieux et que le braqueur pourrait se faire la belle, il a décidé d’intervenir lui même.

Une interpellation musclée 

Pas moins de trois minutes après, le braquer est sortit de l’épicerie, le jeune gendarme l’attendait. Il l’a vigoureusement plaqué au sol et neutralisé. De nombreux passant s’inquiétant de la situation sont venus près du jeune gendarme en pensant que celui ci agressé ce lycéen avant qu’il décline sa fonction.

Le braqueur qui avait réussit à se faire remettre la recette par le couple d’épicier a été remis aux policiers de la sécurité publique.

Hommage national au policier tué sur les Champs-Elysées ce mardi

Un hommage national sera rendu ce mardi 25 avril à 11 heures au policier Xavier Jugelé, 37 ans, tué le 20 avril à Paris lors d’une attaque terroriste.

De 2005 à 2010, Xavier Jugelé avait servi en qualité de gendarme adjoint volontaire au peloton de surveillance et d’intervention gendarmerie de Saint-Jean-d’Angély (17).

Il était membre de la 32e compagnie de direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) de la préfecture de police de Paris.

Il a été élevé à titre posthume au rang de capitaine et fait chevalier de la Légion d’honneur. Les deux gardiens de la paix blessés lors de l’attaque ont été nommés chevaliers de l’ordre national du Mérite.

Un registre des condoléances ainsi qu’une cagnotte ont été mit en place par la préfecture de police et par les collègues de Xavier.

Si vous souhaitez signer le registre des condoléances, cliquer ici.

Si vous souhaitez participer à la cagnotte, cliquer ici.

L’ensemble de l’équipe Secours Info présente une fois de plus ces plus sincères condoléances à l’ensemble des forces de l’ordre, aux collègues, aux proches et à la famille de Xavier.

Lot (46) : les pompiers équipés d’un aéroglisseur

L’aéroglisseur est le nouvel engin nautique opérationnel des sapeurs-pompiers du Lot.

Les équipes de sauvetages aquatiques cherchaient un type d’embarcation capable de naviguer sur tous les cours d’eau même ceux à faible profondeur.

L’avantage de ce genre de bateau, c’est qu’il est capable de naviguer sur quelques centimètres d’eau sans racler.

L’aéroglisseur a été acheté 26000€ par le SDIS, il est basé au centre d’incendie et de secours de Souillac.

ALERTE ENLÈVEMENT

Vicente, 5 ans et demi, 1 mètre environ, cheveux châtain courts, yeux marron, porteur de lunettes de vue, vêtu d’un haut de pyjama avec logo “CARS” et d’un caleçon bleu a été enlevé le 29 mars 2017 à Clermont-Ferrand par son père Jason LOPEZ, individu de type méditerranéen, yeux marron, cheveux courts noir et porteur d’une barbe courte.

Ils circuleraient dans un véhicule BMW ou MERCEDES de couleur noire dont l’immatriculation débuterait par les lettres VP ou VB (immatriculation nouvelle) et comportant en fin de plaque les chiffres 63 du département du Puy-de-Dôme.

Si vous localisez l’enfant ou le suspect, n’intervenez pas vous-même, appelez immédiatement le 197 ou envoyez un courriel à alerte.enlevement@interieur.gouv.fr
 

Perpignan (66) : la police municipale ouvre le feu

Dans la nuit de mardi à mercredi, les agents de la police municipale de Perpignan prennent en chasse un véhicule roulant à vive allure et à contre sens dans le centre-ville de Perpignan.

Le conducteur, se retrouvant face aux forces de l’ordre refuse de s’arrêter, fonce sur le véhicule de service, un agent évite la collision et sort son arme de service et ouvert le feu à deux reprises. Le chauffard percute ainsi un véhicule d’un particulier pour terminer sa course contre une habitation.

Le suspect est un jeune homme de 17 ans, sans permis. Le véhicule était quant à lui volé. Déféré puis laisser libre sous contrôle judiciaire le temps aux services de police de terminer l’enquête.

Le procureur à quant à lui déclarer qu’il n’y avait aucun doute sur la légitime défense. C’est le baptême du feu pour les nouveaux Glock 17 chambré en 9 mm entré en service deux jours auparavant.

Perpignan (66) : Les policiers municipaux s’équipent de Glock 17

C’est pour faire face aux menaces terroriste que la ville de Perpignan a décidée d’équiper ces 147 agents de Glock 17.

Avec une capacité de 15 coups, ces agents sont actuellement formés au maniement de leur nouvelle arme semi-automatique.

En effet, depuis le début de l’année les mairies sont autorisées à équiper les agents de police municipale d’armes semi-automatiques comme leurs collègues de la police et de la gendarmerie nationale.

>> Reportage France 3 Occitanie

Alerte météo : Vigilance orange pour l’Aude et Pyrénées-Orientales

Météo France a placé les départements de l’Aude (11) et les Pyrénées-Orientales (66) en vigilance orange concernant les phénomènes d’orages et pluie-inondation.

Depuis 16 h, les précipitations sont de 10 mm à 25 mm et des rafales atteignant 110 km/h sont à prévoir.

L’alerte est maintenue jusqu’à samedi 25 mars 16 h, nous faisons appel à votre vigilance.

Plus d’information :  Météo France