La gendarmerie du futur commence ce lundi

TECHNOLOGIES. D’ici le mois de décembre, la gendarmerie nationale va déployer près de 60’000 smartphones auprès de ses militaires. Néogend, cet outil hyperconnecté, devrait révolutionner le quotidien des gendarmes. Pour contrôler une personne et interroger leurs fichiers, quelques clics suffiront.

Selon nos confrères du Dauphiné, L’ère de la gendarmerie digitale est arrivée. Aussi, préparez-vous à voir du changement lors d’un prochain contrôle. Après la tablette dédiée à chaque unité, le smartphone Néogend débarque sur le terrain.

Après deux expérimentations menées dans le Nord en 2015 puis à l’échelle de la région Bourgogne en 2016, chaque gendarme va être doté de cette nouvelle « arme » numérique, qui prendra place à côté de son Sig Sauer Pro 2022, son arme de service.

« Le smartphone Néogend va changer fondamentalement la vie du gendarme, sa façon de travailler. Il s’agit d’un véritable bureau mobile », annonce le général d’armée Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale, cité par nos confrères du Dauphiné.

Déployé au cours de ce dernier trimestre, selon un plan formation, l’outil se veut simple et efficace, tout en renvoyant une image de modernité du gendarme.

Test à l’appui : « Lors d’un contrôle routier, le gendarme scanne avec son smartphone la bande MRZ (bande inférieure à lecture optique) de votre carte d’identité, de votre passeport, de votre titre de séjour. Quelques secondes suffisent pour interroger à distance les différents fichiers au lieu de 15 minutes hier», développe le lieutenant-colonel Mickaël Fumery de la mission numérique.

Toulouse : un policier de la BRI tué par balle

​Un policier de la BRI a été tué accidentellement ce mercredi après-midi, au cours d’une simulation sur l’ancienne base aérienne de Francazal, d’après le parquet de Toulouse.
“Ce policier participait à un exercice regroupant un vingtaine de fonctionnaires de plusieurs Brigades de recherche et d’intervention (BRI) de France, lorsqu’il a été mortellement touché par un tir” précisent nos confrères de L’indépendant en citant le parquet.
Une enquête pour homicide involontaire a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de cet accident.

Rennes : augmentation des moyens de la police municipale

Rennes vas recruter 12 nouveaux policiers municipaux afin de renforcer son effectif à 73 agents.

Ces nouveaux agents auront pour principales missions de réaliser des patrouilles et des Îlotages. Ils seront équipé de gilets antilacération, de gaz lacrymogène et de bâtons de défense télescopique. Les agents avaient formulé une demande afin d’être doté d’arme a feu, cette demande a été refusée par la Mairie de la commune.

Une Brigade canine vas être créée au 1er Janvier 2018, elle sera composé de 4 agents.

La ville va installer 32 nouvelles caméras de surveillance et des caméras piétons ont été attribués aux agents depuis le 1er Octobre afin de renforcer leur sécurité et réduire les conflits en interventions.

Marseille : attaque au couteau à la gare Saint-Charles

Vers 14 H, un homme d’origine nord-africaine a été abattu par les militaires de l’opération sentinelle dans la gare St Charles après avoir attaqué plusieurs passants au couteau.

Selon une source policière, cette acte est qualifié d’ “attaque terroriste”.

D’après un bilan provisoire de la préfecture, cette attaque a fait au moins 3 morts dont l’assaillant.
Une femme a été égorgée eu une autre poignardée par l’agresseur.

Le parquet antiterrorisme est saisi.

Amiens : Plan ORSEC NoVi déclenché suite à l’effondrement de la barrière d’une tribune

Le match de ligue 1 Amiens-Lille a été interrompu à la 16 ème minute suite à un grave accident ce samedi soir.

Une barrière de la tribune visiteurs du stade d’Amiens s’est écroulée, ce qui à provoqué la chute de 2 mètres pour plusieurs dizaines de supporteurs.

29 personnes ont été blessées, plusieurs victimes ont été transportées au CHRU d’Amiens dont 5 urgences absolues.

Le plan ORSEC (Organition de la Réponse de SÉcurité Civile) annexe Novi (Nombreuses Victimes) a été déclenché pour coordonner les secours et la prise en charge des victimes.

Les secouristes associatifs, les sapeurs-pompiers, les CRS et les policiers sont arrivés rapidement  afin de prodiguer les premiers  secours.

Le match a définitivement été arrêté par le délégué de la ligue après consultations des deux clubs mais pourrait se jouer à huis clos dimanche.

Le procureur d’Amiens annonce l’ouverture d’une enquête de flagrance pour “blessures involontaires”

 

Ardennes : un gendarme grièvement blessé lors d’un exercice

Ce jeudi vers 16h30, un militaire du peloton spécialisé de protection de la Gendarmerie à chuté lors d’un exercice dans une centrale nucléaire.

C’est à Chooz dans les Ardennes que l’accident s’est produit, le gendarme de 35ans a fait une chute d’une dizaine de mètres, il a été héliporté au centre hospitalier de Liège (Belgique), son pronostic vital est engagé.
La gendarmerie des Ardennes a ouvert une enquête.

Grenoble : les véhicules de la gendarmerie incendiés

Ce jeudi vers 3 h 30, un incendie criminel a détruit un entrepôt abritant une cinquantaine de véhicules de gendarmerie à la brigade de Grenoble, la préfecture à confirmé l’info sur BFMTV. Un gendarme a été «légèrement intoxiqué» en tentant d’intervenir, il a été transporté au CHU de Grenoble mais ses jours ne sont pas en danger.

L’incendie a mobilisé une cinquantaine de pompiers qui sont venu à bout des flammes vers 6 h 45. Les gendarmes ont ensuite constaté que la clôture de la caserne avait été coupée.

Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, est «consterné et indigné» et il dénonce «un acte particulièrement grave». Il garantit que «toutes les dispositions étaient prises pour que les véhicules et le matériel soit remplacés sans délai» et «que les unités touchées par ces destructions soient en mesure de remplir leur mission». L’enquête est menée par la section de recherches de Grenoble.

Photos : journées du patrimoine 2017

Retrouvez ci-dessous les photos réalisées par nos équipes lors des journées du Patrimoine 2017 :

(Sur mobile cliquer sur l’image pour accéder à la galerie photo)

Journées du Patrimoine 2017

Les photos de notre seconde équipe via ce lien :  JEP 2017



Samedi, nos équipes se sont rendu simultanément au ministère de l’Intérieur et au service de secours du Duplex A86, puis dans deux centres de secours des pompiers de Paris, les casernes “Boursault” et “Ménilmontant”.

Dimanche, nous avons commencé la journée par l’héliport de Paris avant de se rendre a la préfecture de police et la compagnie motocycliste, nous avons ensuite fini ces journées de patrimoine par le musée de la préfecture de police.

Yvelines : deux polices municipales fusionneront en 2018

Le 1er janvier 2018, les villes d’Epône et de Mézières-sur-Seine fusionneront leurs services de police municipale, cette alliance sera une première dans ce département francilien.

Les policiers pourront patrouiller sur les deux territoires sans frontières administrative entre ces deux communes. En 2018, six policiers municipaux équipés d’armes à feu assureront la sécurité publique. Cette fusion a également pour objectif de réduire les coups financiers de fonctionnement.

IRMA : Les secours métropolitains attendus aux Antilles

L’ouragan IRMA a fait au moins 4 morts et 50 blessés et il a détruit 95% les îles de St Martin et St Barthélémy, la Guadeloupe a également été touchée.

Des gendarmes ont décollé direction les Antilles Françaises afin de sécuriser les îles en luttant contre les pillages, parmi eux 20 militaires font parti de l’institut de recherches criminelles de la gendarmerie nationale leur but sera de procéder à l’identification des victimes.

De nombreux sapeurs-pompiers venant de toute la métropole et des sapeurs-sauveteurs des formations militaires de la sécurité-civile auront pour mission de porter secours aux sinistrés.

Basée en Martinique, la frégate “Ventose” de la Marine Nationale apporte également de la nourriture et de l’eau aux sinistrés.

Des associations agrées de sécurité civile et humanitaires vont aussi apporter leur soutien.

Sur le web, les volontaires de l’association VISOV sont à pieds d’oeuvre depuis mercredi soir. Cette équipe que l’on qualifie souvent de “pompiers virtuels” a notamment mise en place un formulaire de recherches de personnes afin de faciliter le recensement des personnes recherchées.