Video

Marseille : le BMPM recrute des médecins urgentistes civils

Le service médical du Bataillon de marins pompiers de Marseille recherche des médecins urgentistes civils (CMU ou DESC), temps pleins, SMUR, pour étoffer une équipe de 30 médecins.

Les missions

  • Activité mixte: gardes sur ambulances de réanimation du BMPM / régulation au CRRA15
  • Soutien des pompiers sur activités à risques (Incendies, GRIMP, sauvetage de personnes ensevelies…)

Les formations dispensées

  • Interventions sur modules médicaux héliportés
  • Perfectionnement de la prise en charge individuelle avec simulation
  • Prises en charge collectives sur catastrophes (nombreuses victimes, catastrophes naturelles et technologiques, NRBC…)
  • Formation et médicalisation en milieu maritime
  • Interventions en milieu périlleux

Prise en charge de la formation médicale continue (diplômes universitaires, congrès).

Envoyez vos candidatures à contact@smurbmpm.fr.

Lot : une manoeuvre “SMV” d’envergure

C’est un exercice « Situation avec Multiple Victimes (SMV)» d’envergure auquel ont participé, jeudi 5 octobre dernier, sur le site de Viroulou près de Gramat, une cinquantaine de Sapeurs-Pompiers de l’Unité Territoriale d’Incendie et de Secours de Gourdon ainsi qu’une quinzaine de «plastrons» (figurants-victimes).

Il faut bien dire que le Capitaine Mickaël Desbruères, Chef de UTIS de Gourdon et responsable de l’exercice et son adjoint le Lieutenant Jack De Sousa, organisateur,  avaient concocté un scénario pour le moins catastrophique… Tenu secret des intervenants, ils ont imaginé une manifestation d’opposants à un projet qui va bien vite déraper. En effet, les manifestants en colère mettent, vers 19H, le feu à un véhicule puis, une voiture folle lancée sur la foule percute de nombreux manifestants avant de finir sa course encastrée dans un poteau électrique en tentant de prendre la fuite.

Les premiers moyens engagés sur un feu de voiture vont rapidement se rendre compte qu’à quelques centaines de mètre de là, plusieurs victimes du véhicule fou ont besoin d’aide et que les  occupants de ce dernier sont dans un état grave.

L’intervention monte rapidement en puissance avec l’engagement de la chaîne de commandement et de moyens dimensionnés pour la prise en charge simultanée du feu, des victimes au sol et des accidentés de la route.

Un Poste de Commandement de Colonne (PCC) est activé sur site afin de coordonner les moyens matériels et humains.

Confrontés à une situation avec multiple victimes (une quinzaine en tout), une structure modulaire gonflable est installée sur site faisant office de Point de Rassemblement des Victimes (PRV).

Chaque victime, maquillée au préalable pour donner plus de crédit à l’exercice possède sur elle une fiche faisant état de ses lésions et de ses constantes. 

Leur tri et leur prise en charge par ordre de priorité s’opèrent et les équipages affluent au PRV afin que le pool d’infirmières puisse prendre en charge les cas les plus graves et les faire évacuer vers les hôpitaux.

En milieu de soirée, le bilan définitif communiqué par le PC fait état d’une personne décédée et de 14 blessés à des degrés divers.

Cet exercice aura satisfait tant les organisateurs que les participants compte tenu de la variété des missions contenues dans le scénario.

Il aura mobilisé une vingtaine de véhicules et une cinquantaine de Sapeurs-Pompiers en provenance des Centres d’Incendie et de secours des Quatre Routes, Cahors, Cazals, Gourdon, Gramat, Labastide-Murat, Martel, Salviac, Souillac, Figeac et Vayrac-Bétaille à laquelle il convient d’ajouter une quinzaine de victimes (dont plusieurs Jeunes Sapeurs-Pompiers du Lot).

Cellule Communication des Pompiers du Lot

Crédit Photo : © François Gomez – Les Pompiers du Lot 

Cocktails Molotov contre des pompiers à Nîmes : “On aurait pu brûler à l’intérieur” du camion

Selon nos confrères de franceinfo, dans la nuit du vendredi à samedi, un équipage de trois pompiers a été agressé par une vingtaine de personnes à Nîmes, dans une ZUP.

Ils ont reçu des pavés et des cocktails Molotov sur le fourgon rapporte dimanche France Bleu Gard Lozère. “On a reçu des jets de parpaings et de cailloux au niveau du véhicule”, témoigne, Loïc Géraud, pompier professionnel qui faisait partie de l’équipage visé.

Les trois pompiers qui venaient d’intervenir sur un malaise à la ZUP Sud de Nîmes ont été appelés sur un feu de deux-roues en repartant. C’est là qu’ils ont été pris à partie par un groupe de jeunes.

Témoignages à lire sur franceinfo.

Hérault : un pompier grièvement blessé sur un feu

D’après les informations de nos confrères du Métropolitain, un sapeur-pompier volontaire du Sdis 34 appartenant au centre d’intervention et de secours de Nissan-lez-Ensérune, à l’ouest de Béziers a été blessé ce samedi soir en chutant dans un ravin profond d’une quinzaine de mètres, alors qu’il était engagé sur le feu de forêt sur la commune de Montouliers, dans le Minervois.

Il procédait au noyage d’une partie de la zone calcinée, après que l’incendie ait été fixé, quand le drame s’est produit. Le sapeur-pompier, dont l’âge n’est pas connu se déplaçait sur un terrain très escarpé, à la tombée de la nuit, lorsqu’il n’a pas vu le précipice.

Il est tombé une quinzaine de mètres en contrebas, sous les yeux de ses équipiers d’un camion-citerne feux de forêt -CCF- de la caserne de Nissan-lez-Ensérune engagé depuis l’après-midi. Il est sérieusement blessé.

Le Dragon 34 sur place

Ses collègues du groupe de secours en montagne, dont l’équipe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux sont sur place pour le secourir et le médicaliser. Selon nos informations, il souffre de fortes douleurs à la colonne vertébrale. Une opération de treuillage sera réalisée par l’hélicoptère de la Sécurité civile, le Dragon 34, qui est arrivé sur zone à 21h30.

Le sapeur-pompier qui serait conscient sera transporté au CHU de Montpellier.

Rennes : augmentation des moyens de la police municipale

Rennes vas recruter 12 nouveaux policiers municipaux afin de renforcer son effectif à 73 agents.

Ces nouveaux agents auront pour principales missions de réaliser des patrouilles et des Îlotages. Ils seront équipé de gilets antilacération, de gaz lacrymogène et de bâtons de défense télescopique. Les agents avaient formulé une demande afin d’être doté d’arme a feu, cette demande a été refusée par la Mairie de la commune.

Une Brigade canine vas être créée au 1er Janvier 2018, elle sera composé de 4 agents.

La ville va installer 32 nouvelles caméras de surveillance et des caméras piétons ont été attribués aux agents depuis le 1er Octobre afin de renforcer leur sécurité et réduire les conflits en interventions.

Emmanuel Macron accorde sa confiance au salon Secours Expo

Dans son courrier accordant le Haut patronage de la présidence de la République à Secours Expo, Monsieur Emmanuel Macron a réaffirmé son soutien aux acteurs du secours.

“Monsieur Emmanuel Macron connait l’importance de cette rencontre annuelle des acteurs du secours, des soins d’urgence et de la prévention. Elle met en lumière toute la pluralité des missions et le haut niveau de compétences et d’engagement de tous ces professionnels et bénévoles du secourisme. C’est donc bien volontiers que le Chef de l’État accepte d’accorder son haut patronage à cette manifestation.”

Un blessé dans une collision entre une voiture et une ambulance des pompiers

Selon une information relayée par nos confrères de La Voix du Nord, “une personne a été blessée dans un accident de la circulation impliquant une voiture et une ambulance des sapeurs-pompiers de Roubaix qui partait en intervention. Cette collision s’est produite vers 17h30, dans le quartier du Nouveau-Roubaix”. Réactions et détails sur lavoixdunord.fr.

Lyon : appel à témoin après la disparition d’un jeune handicapé

Ses proches ne l’ont pas vu depuis samedi 22 heures. Un avis de recherche a été lancé par la police lyonnaise après la disparition inquiétante de Kujtim Klimenta, âgé de 21 ans.

Le garçon de forte corpulence, handicapé mental, était vêtu d’un bas de jogging gros et d’in tee-shirt blanc. Il portait également une fine doudoune bleue et une sacoche bleue en bandoulière.

Autres signes particuliers : Mesurant 1,79 mètre, le jeune homme aux cheveux lisses et bruns, a une cicatrice à l’arrière de la tête. Toute personne susceptible d’avoir des informations est invitée à contacter le commissariat de police de Lyon 1er/4e au 04 37 25 26 40.

Pompiers : un nouveau congrès, une nouvelle appli à télécharger

Pour la deuxième année consécutive, les sapeurs-pompiers de France sortent leur application mobile pour leur 124e congrès national. Facile d’utilisation, l’application est conçu pour les congressistes et visiteurs. Disponible sur Iphone, Android, et Windows phone, téléchargez l’appli sans plus attendre et rendez-vous du 11 au 14 octobre prochain à Ajaccio.

Notifications

Simple d’utilisation, cette appli vous permet de recevoir des notifications en cas de modifications de dernière minute !

Télécharger gratuitement l’application

Source : FNSPF.

Bouches-du-Rhône : un couple interpellé avec un lance-roquettes dans sa voiture

Un couple âgé d’une vingtaine d’années a été interpellé ce mardi midi à Port-de-Bouc, près de Istres (Bouches-du-Rhône). Il circulait à bord d’un véhicule, dans lequel un lance-roquettes armé, une Kalachnikov ainsi que des munitions ont été retrouvés.

Il n’aurait pas le profil d’un djihadiste

Selon nos confrères de La Provence, l’homme de 25 ans serait connu pour des délits de droit commun et “il n’aurait pas, à ce stade des investigations, le profil d’un djihadiste mais plutôt celui d’un délinquant des cités”.

Le jeune homme, également connu pour des violences envers sa compagne, a été arrêté en sa compagnie au cours d’un simple contrôle routier. D’après l’AFP, “il n’était pas censé être contact avec elle” et une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire de Marseille.