New-York : Un incendie mobilise plus de 300 pompiers

Ce vendredi, à 15 heures (heure locale), un incendie s’est déclaré à l’intérieur d’un immeuble de 6 étages dans le quartier de Hamilton Heights à  New-York City.

L’incendie a commencé dans un petit appartement d’angle au dernier étage avant de se propager à 41 appartements, aidé par un vent à 40Km/h.

Le niveau de l’intervention est rapidement monté à 6 alarmes.

Plus de 300 pompiers du célèbre Fire Department New-York ont été mobilisés afin de venir à bout des flammes.

Quatre pompiers et un civil sont atteints de blessures non mortelles.

A 17 heures, le feu n’était toujours pas sous contrôle, la toiture et les combles  se sont effondrées.

La police a fermée la circulation autour de quelques blocs entourant le bâtiment en feu. 

Vidéo: l’équipage de Ladder 47 (Échelle 47) sauve un chien de l’incendie.

©FDNY

Les agressions contre les pompiers en forte hausse en 2016

D’après l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), l’an dernier les agressions déclarées par les sapeurs-pompiers ont augmenté de 17,6%.

Insultes, crachats, violences contre les personnes ou dégradation du matériel… Chaque année, de nombreux pompiers sont pris à partie lors de leurs interventions ou au sein de leur caserne. D’après un rapport dévoilé ce mercredi par l’ONDRP, la tendance est même en forte hausse. En effet, l’an dernier, le nombre d’agressions déclarées a augmenté de 17,6% par rapport à l’année précédente : 2.280 pompiers se sont dits victimes d’une agression dans le cadre de leur métier en 2016, contre 1.939 en 2015.

En parallèle de l’augmentation des agressions déclarées, le nombre de jours d’arrêt de travail consécutif pour les victimes et le montant des dégradations ont eux aussi enregistré une hausse. En 2016, 1.613 journées d’arrêts ont été posées (+36,1% par rapport à 2015), et le coût des dégradations a lui bondi de 183,4% entre 2015 et 2016. Au cours de cette dernière année, 414 véhicules ont été touchés, pour un préjudice estimé à 283.442 euros.

La Nouvelle Aquitaine particulièrement touchée

D’après le rapport, de tels actes de violences sont déclarés dans toute la France, mais certaines régions sont plus touchées que d’autres: c’est en Nouvelle-Aquitaine que l’on compte le plus d’agressions, avec 406 cas en 2016. Viennent ensuite les Hauts-de-France, avec 366 cas, et l’Auvergne-Rhône-Alpes, avec 301 agressions en 2016. En quatrième position, la région Grand Est, avec 267 cas en 2016, puis l’Ile-de-France, avec 230 cas.

“On s’est tous déjà fait insulter au moins une fois”, témoigne ce mercredi Patrick, un pompier volontaire interrogé sur BFMTV. Il travaille à la caserne de Chanteloup-les-Vignes, dans le département des Yvelines, particulièrement touché en région parisienne.

Plus de 1.300 dépôts de plainte

“J’ai des collègues qui se sont pris des coups de poing. Un autre s’est déjà pris un cocktail Molotov. Moi je me suis pris des pierres sur le casque, ça a été extrêmement violent” – témoigne le pompier à nos confrères de BFMTV.

Parmi les victimes, dans tous le pays, 52,1% étaient pompiers professionnels. Au total, les agressions déclarées ont donné lieu à 1.337 dépôts de plainte, soit une procédure engagée par 58,6% des victimes. En 2015, ce taux était plus important: 65% des sapeurs pompiers agressés avaient choisi de déposer une plainte.

Hauts de Seine : Suicide à la direction de la gendarmerie

Ce dimanche, le commissaire A. Boutonnet a été découvert inanimé dans les locaux de la direction générale de la gendarmerie nationale. Il se serait donné la mort avec son arme de service, pour des raisons que les enquêteurs ignorent pour l’instant mais il suportait mal sa mutation récente. Il n’était pas de service ce dimanche.

Il avait rejoint le service de lutte contre le hooliganisme à sa création en 2009, en février 2017 il avait muté à la sous-direction de l’anticipation opérationnelle (SDAO) de la direction générale de la gendarmerie nationale.

Il s’était particulièrement impliqué pour renforcer la sécurité à l’intérieur et aux alentours des stades de football, il a notamment contribué à la mise en place du plan Leroux afin de pacifier les tribunes du parc des princes lors des matchs du PSG. C’était un des responsables de la sécurité de l’Euro 2016.

A. Boutonnet avait également été militaire de réserve.

C’est malheureusement le 6ème suicide chez les forces de l’ordre en une semaine.
L’équipe Secours Info adresse ses condoléances aux familles.

Haute Garonne : Un véhicule fonce sur la foule

Ce vendredi, vers 16H, un véhicule a foncé sur un groupe de piétons devant l’école de commerce de Blagnac.

Trois étudiants chinois ont été blessés, deux d’entre-eux sont en état d’urgence absolue.

L’auteur des faits a été interpellé, il est connu des services de police mais il n’est pas fiché S. Il a également un suivi psychiatrique pour schizophrénie.

La police judiciaire de Toulouse est chargée de l’enquête.

Opération antiterroriste dans trois départements

Les forces de l’ordre viennent d’interpeller 9 hommes âgés de 18 à 60 ans dans les départements du Val de Marne, des Bouches du Rhône et des Alpes Maritimes et 1 autre homme a été interpellé en Suisse.

Ils sont soupçonné de préparer un projet terroriste dans le sud de la France, les perquisitions sont en cours.

Cette opération est menée par la sous-direction antiterroriste, la DGSI, l’équipe d’intervention du RAID et la police suisse.

Plus d’infos à venir !!

Hausse du budget pour les forces de l’ordre et la sécurité civile en 2018

L’Assemblée nationale a voté 1,5 % de hausse pour le budget 2018 de la mission sécurité.

En 2018, le ministère de l’Intérieur va organiser un concours de sapeurs-pompiers professionnels et recruter 1.000 policiers, 500 gendarmes et 400 personnels de la DGSI, ainsi que l’effectif nécessaire afin de former la police de sécurité du quotidien.

Pour la rénovation des commissariats et des brigades, la hausse sera de 5,4 % pour la police nationale et 9 % pour la gendarmerie.

Le budget de la sécurité civile servira au renouvellement de la flotte d’avions bombardiers d’eau et un amendement du gouvernement prévoit de verser des indemnités aux personnels impliqués dans la gestion des ouragans ayant frappé les Antilles françaises.

L’autre amendement adopté concerne l’obligation de gratuité des péages autoroutiers pour tous véhicule d’intérêt général prioritaire se rendant en intervention. Auparavant, la gratuité des péages se faisait au bon vouloir des sociétés d’autoroutes.

États-Unis : attaque terroriste à Manhattan

Une fusillade a éclaté entre un homme et la police new-yorkaise, ce mardi 15h15 heure locale (20h15 heure française).

Un individu à bord d’un pick up de location a percuté un bus puis des cyclistes sur l’île de Manhattan.

Selon les autorités, il y aurait au moins 8 morts et 12 blessés.

 Le conducteur a été interpellé par la police après avoir sorti une arme factice et crié “Allah Akbar”.

Bill de Biasio, maire de New York City et le gouverneur de l’État de New York  se sont rendu sur place.

A 22H25, lors de la conférence de presse, Bill de Biasio a qualifié cet acte de “terroriste” et “lâche” .

Donald Trump, président des États-Unis d’Amérique a réagit sur twitter en qualifiant l’assaillant de “malade et dérangé”.

Plus d’infos à venir !!

Oise : deux pompiers agressés en intervention

Ce jeudi après midi, les sapeurs-pompiers de Crépy-en-Valois ont été alerté pour un secours à personne à la gare ferroviaire.
A leur arrivée sur les lieux, ils ont fait monter l’homme dans le véhicule de secours et d’assistance aux victimes.

Mais une fois dans l’ambulance, la victime a mordue le chef d’agrès et a frappée de deux coups de poing un autre pompier. Les gendarmes sont arrivés en renfort, ils ont dû menotter l’individu puis ils ont escorté les pompiers jusqu’au centre hospitalier.

L’agresseur était positif aux stupéfiants.

 

Le directeur départemental du service d’incendie et de secours de l’Oise à réagit sur la page Facebook du SDIS 60 :
« Une fois encore, il est intolérable de s’en prendre à celles et ceux qui, de jour comme de nuit, ont pour mission de secourir les personnes et les biens. J’exprime mon entière solidarité et mon total soutien aux sapeurs-pompiers du département, et en l’occurrence ceux de Crépy-en-Valois pour l’agression de ce jour, rappelant qu’ils font preuve au quotidien et en toutes circonstances d’un grand professionnalisme. »

Nîmes : portes ouvertes au groupement hélicoptère de la sécurité civile

Retrouvez ci-dessous les photos et vidéos réalisées par notre équipe lors des portes ouvertes au groupement hélicoptère de sécurité civile à Nîmes-Garons :

(Sur mobile cliquer sur l’image pour accéder à la galerie photo)60 ans du GHSC

Pour fêter ses 60 ans, le groupement hélicoptère de la sécurité civile a organisé un journée portes ouvertes au centre de maintenance de ses hélicoptères ce samedi 21 octobre.

Au cours de la journée, les démonstrations aériennes et terrestres des sapeurs-pompiers, unités militaires de la sécurité civile, avions bombardiers d’eau de la sécurité civile et des hélicoptères de la gendarmerie, de la marine nationale, des douanes et de la sécurité civile se sont succédées.


Paris : un pompier et une victime renversés par un scooter

Ce samedi vers 2H, un sapeur-pompier de Paris à violemment été percuté par un deux roues, rue du Faubourg-Saint-Antoine (XIeme arrondissement). Au moment du choc, il transportait une victime sur le brancard avec son équipier.

Ces militaires du centre de secours Chaligny ont porté assistance à une femme ayant fait un malaise dans le métro. Ils ont pas eu le temps de rejoindre leur véhicule lorsqu’un scooter est arrivé sur eux à vive allure.

La victime sur le brancard à également été blessée par la collision.

Deux ambulances des casernes Massena, Ménilmontant et une ambulance de Samu Hôtel Dieu ont été envoyées en renfort.

Le conducteur du deux roues souffre de plusieurs traumatismes crânien, la victime était en urgence relative. Le pompier était en urgence absolue, il a été transféré à l’hôpital militaire de Percy. Son pronostic vital n’est actuellement plus engagé.