Grenoble : Les véhicules de la gendarmerie incendiés

Ce jeudi vers 3 h 30, un incendie criminel a détruit un entrepôt abritant une cinquantaine de véhicules de gendarmerie à la brigade de Grenoble, la préfecture à confirmé l’info sur BFMTV.

Un gendarme a été «légèrement intoxiqué» en tentant d’intervenir, il a été transporté au CHU de Grenoble mais ses jours ne sont pas en danger.

L’incendie a mobilisé une cinquantaine de pompiers qui sont venu à bout des flammes vers 6 h 45.

Les gendarmes ont ensuite constaté que la clôture de la caserne avait été coupée.

Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, est «consterné et indigné» et il dénonce «un acte particulièrement grave». Il garantit que «toutes les dispositions étaient prises pour que les véhicules et le matériel soit remplacés sans délai» et «que les unités touchées par ces destructions soient en mesure de remplir leur mission».

L’enquête est menée par la section de recherches de Grenoble.

Photos : Journées du patrimoine 2017

Retrouvez ci-dessous les photos réalisées par nos équipes lors des journées du Patrimoine 2017 :

(Sur mobile cliquer sur l’image pour accéder à la galerie photo)

Journées du Patrimoine 2017

Les photos de notre seconde équipe via ce lien :  JEP 2017



Samedi, nos équipes se sont rendu simultanément au ministère de l’Intérieur et au service de secours du Duplex A86, puis dans deux centres de secours des pompiers de Paris, les casernes « Boursault » et « Ménilmontant ».

Dimanche, nous avons commencé la journée par l’héliport de Paris avant de se rendre a la préfecture de police et la compagnie motocycliste, nous avons ensuite fini ces journées de patrimoine par le musée de la préfecture de police.

Londres : Attaque terroriste dans un métro

Ce vendredi matin, 22 personnes ont été blessées par une explosion dans le métro londonien la station de Parsons-Green.  C’est la cinquième attaque terroriste en six mois à Londres.

Les environs de la station sont bouclés par la police et une chasse à l’homme est en cours afin de retrouver le poseur de bombe.

Le commandant de l’unité antiterroriste de la police londonienne affirme que c’est un engin explosif artisanal qui a été utilisé pour cette attentat.

Le MI-5 (sécurité intérieur britannique) se charge de l’enquête.

Paris : Un militaire de l’opération Sentinelle agressé au couteau

Ce vendredi matin vers 6H30, un militaire de l’Opération Sentinelle a été attaqué par un homme armé d’un couteau à la station de métro Châtelet -Les Halles.

Lors d’une patrouille de la mission vigipirate, un individu est arrivé dans le dos d’un militaire en tenant des propos islamiques, il a tenté de l’atteindre à la gorge avec un couteau.

Les militaires l’ont rapidement interpellé, il n’y a aucun blessé.

L’agresseur était connus des services de police depuis 2008, il avait fait parti d’une association qui soutient l’islamisme radical.

La sous-direction anti-terroriste à été saisie, les policiers du 36 quai des orfèvres sont chargés de l’enquête.

Yvelines : Deux polices municipales fusionneront en 2018

Le 1er janvier 2018, les villes d’Epône et de Mézières-sur-Seine fusionneront leurs services de police municipale, cette alliance sera une première dans ce département francilien.

Les policiers pourront patrouiller sur les deux territoires sans frontières administrative entre ces deux communes.

En 2018, six policiers municipaux équipés d’armes à feu assureront la sécurité publique.

Cette fusion a également pour objectif de réduire les coups financiers de fonctionnement.

IRMA : Les secours métropolitains attendus aux Antilles

L’ouragan IRMA a fait au moins 4 morts et 50 blessés et il a détruit 95% les îles de St Martin et St Barthélémy, la Guadeloupe a également été touchée.

Des gendarmes ont décollé direction les Antilles Françaises afin de sécuriser les îles en luttant contre les pillages, parmi eux 20 militaires font parti de l’institut de recherches criminelles de la gendarmerie nationale leur but sera de procéder à l’identification des victimes.

De nombreux sapeurs-pompiers venant de toute la métropole et des sapeurs-sauveteurs des formations militaires de la sécurité-civile auront pour mission de porter secours aux sinistrés.

Basée en Martinique, la frégate « Ventose » de la Marine Nationale apporte également de la nourriture et de l’eau aux sinistrés.

Des associations agrées de sécurité civile et humanitaires vont aussi apporter leur soutien.

Sur le web, les volontaires de l’association VISOV sont à pieds d’oeuvre depuis mercredi soir. Cette équipe que l’on qualifie souvent de « pompiers virtuels » a notamment mise en place un formulaire de recherches de personnes afin de faciliter le recensement des personnes recherchées.

Pompiers : « nous avons répondu à tous les besoins de l’été, mais c’est un miracle »

Nos confrères de Ouest-France ont interviewé le colonel Éric Faure, président de la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF).

Si pour l’un des représentants nationaux des pompiers français, les moyens accordés à la profession sont en baisse, la réponse opérationnelle a été assurée l’été dernier et « c’est un miracle » assure-t-il.

Feux de forêt, secours aux personnes… Comment s’est passé l’été ?

« Nous avons répondu à tous les besoins de l’été, mais c’est un miracle. Le système est de plus en plus en tension, parce que quatre pompiers sur cinq sont des volontaires » répond le colonel en pointant du doigt les effectifs professionnels qui commencent à diminuer. Même tendance pour le nombre de volontaires. « Nous avons atteint un plancher. Aujourd’hui, on compte 194 000 volontaires en France, c’est insuffisant. D’autant qu’on leur en demande toujours plus » précise-t-il à nos confrères.

Que faire, avec des budgets qui risquent d’aller en diminuant ?

« Il faut faire la photographie de l’existant pour dégager les solutions adaptées sur les deux ou trois années qui viennent. Et accepter de se rénover sans tabou » indique-t-il, sans cacher son souhait à ce que certaines opérations soit facturées.

Le Sdis 34 avait par ailleurs expliqué en juillet dernier, son intention d’économiser son personnel en le sollicitant que pour des interventions à caractère urgente et de facturer de plus en plus, toutes les opérations qui relèvent « du confort ».

« La facturation existe déjà dans tous les départements pour certains types d’intervention. C’est nécessaire lorsque les sapeurs-pompiers sont en dehors de leur mission, qu’il n’y a pas d’urgence vitale. Suppléer les carences de l’entreprise chargée de l’entretien d’un ascenseur, ce n’est pas une mission de pompiers, donc la facturation doit être là. Mais va-t-on faire payer une personne en difficulté dans la rue parce qu’elle se trouve en état d’ébriété ? S’il s’agit d’un sans-abri, qui va payer ? Celui qui appelle ? Attention à ne pas créer des systèmes lourds qui seraient ingérables. Et à ne pas changer l’esprit de notre modèle social » conclut-il, toujours à nos confrères de Ouest-France.

Maine-et-Loire : un policier à moto se tue dans un accident

POLICE NATIONALE. L’accident s’est produit peu avant 19h30, samedi soir à Angers, dans le Maine-et-Loire. Un fonctionnaire de la police nationale est décédé dans l’exercice de ses fonctions au cours d’un accident de la route. Le policiers qui était âgé de 43 ans, circulait seul à moto lorsqu’il a été heurté par un véhicule. Malgré l’intervention des secours, il n’a pu être sauvé.

D’après les premiers éléments de l’enquête, le motard tentait de dépasser une voiture lorsque celle-ci a changé de direction, selon nos confrères de Ouest-France. Son équipier se trouvait à quelques mètres de là, en train de regonfler les pneus de son engin.

Rennes : Création de la nouvelle brigade numérique de la gendarmerie

 La nouvelle brigade numérique nationale de la gendarmerie sera inaugurée à Rennes en 2018 afin de répondre en ligne aux demandes du public via les réseaux sociaux et un site web.

Cette brigade sera composée d’une vingtaine de militaires.

Pour le Général Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale, le but sera « d’avoir de vrais gendarmes, des professionnels qui répondent aux questions de la population ».

Pour toutes les situations urgentes il faudra continuer de contacter le 17  .

Read more