Vidéo : Un canadair percute le mât d’une péniche

Dimanche 27 août, lors d’un feu de forêt à Callias dans le Gard, 2 pélicans (canadairs de la Sécurité Civile) ont effectué un écopage dans le port de Vallabrègues.

Le premier pélican a frôlé le mat d’une péniche tandis que le second appareil à touché le mât avec son aile gauche.

Le mât s’est sectionné puis il est tombé sur le bateau sans faire de victimes.

Présidence : Les CRS privés de leurs HK G36

La maison d’Emmanuel Macron située au Touquet (Pas-de-Calais) est surveillée 24h/24 depuis son élection à la Présidence de la République.

Ce sont les CRS qui ont pour mission de surveiller cette habitation.

Hors jeudi 24 août, veuille de l’arrivée du couple présidentiel les agents ont reçu de nouvelles directives: être plus discrets.

Les directives précisent aux fonctionnaires qu’ils ne doivent plus patrouiller avec leurs armes collectives, des HK G36. Ces armes doivent alors rester dans les véhicules afin de ne pas créer de nuisance au voisinage.

Les CRS font entendre leur grogne par l’intermédiaire de leurs syndicats suite au danger de ces nouvelles mesures

Bouches du Rhône : Un chien expert en recherche de causes d’incendie

Le service départemental d’incendie et de secours des Bouches du Rhône a créé la première unité cynotechnique des sapeurs-pompiers spécialisée dans la recherche de produits inflammables.

Le berger allemand de 5 ans est spécialement formé pour retrouver les traces d’accélérerateurs de feu sur les surfaces brûlées.

Ce binome intervient uniquement avec les experts RCCI (recherche des causes et des circonstances d’incendie).

Cette équipe a deja realisé douze interventions cette année.

Aisne : Trois gendarmes agressés en intervention

Vendredi soir, les gendarmes sont intervenus pour des représailles après une tentative de meurtre dans le quartier de Blangy à Hirson.

A leur arrivée sur les lieux, la patrouille constituée de 3 gendarmes s’est fait agressée.

Un militaire souffre d’un traumatisme crânien avec 12 jours d’interruption totale de travail . Ses 2 collègues sont plus légèrement blessés, l’un s’est fait mordre et l’autre s’est pris un coup dans le nez.

Le PSIG, la brigade de recherche et les gendarme de Vervins ont rapidement rejoint leurs collègues d’Hirson afin de leurs porter assistance.

La victime de la tentative de meurtre à reçu 17 éclats de plomb et ses deux agresseurs ont été jugés en comparution immédiate. Ils ont été condamnés à deux ans de prison.

Une nouvelle arme pour la police ferroviaire

Les 3’000 agents de la surveillance générale -SUGE-, le service de la police ferroviaire de la SNCF, devraient être équipés d’une nouvelle arme dès l’année prochaine, d’après nos confrères d’Actu17.fr.

De même source, ce changement interviendrait en raison “d’un parc vieillissant qui nécessite beaucoup d’entretien, une contraignante importation des Etats-Unis des cartouches, ainsi qu’une menace terroriste toujours plus présente”. De quoi remettre en question l’actuel revolver à cinq coups.

La nouvelle arme qui devrait équiper prochainement les agents de la SUGE, serait le pistolet automatique SIG Sauer P320, avec un chargeur de 15 cartouches.

Grand port de Marseille : un docker chute, le Grimp appelé pour le secourir

INTERVENTION. La Bataillon de marins-pompiers de Marseille -BMPM- a été alerté pour un docker qui aurait chuté, ce samedi matin au grand port maritime de Marseille.

Dès leur arrivée sur les lieux, les militaires du BMPM confirment qu’un docker âgé d’une trentaine d’années a chuté d’un conteneur, en participant au chargement d’un navire. Le conteneur se situait au fond d’une cale de 12 mètres de profondeur.

Le Grimp appelé en renfort

Par cette hauteur vertigineuse, la section opérationnelle spécialisée -SOS- du groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux -GRIMP- a été appelée en renfort. Au moyen du matériel à leur disposition et une grue de manutention, les pompiers ont réussi à extraire le blessé et le placer dans une civière.

Transporté au centre hospitalier, il souffrirait de douleurs au bassin. L’intervention aura nécessité 4 engins et 11 marins-pompiers.

Les images de Damien Hilt (BMPM)

Paris : un militaire de l’opération Sentinelle se donne la mort avec son Famas

Le drame a eu lieu dans les locaux de la Marine nationale, selon une information exclusive de nos confrères du Parisien.

Un militaire de l’opération Sentinelle a pris son Famas de calibre 5.56mm, a placé le canon au niveau de sa tête et a tiré. Âgé de 26 ans, il s’est donné la mort vendredi soir peu avant minuit. Ses camarades ont tenté de le ranimer, en vain. Son décès a été prononcé par le médecin du Samu une heure plus tard.

Les faits se sont déroulés dans les locaux de la Marine nationale, rue Saint-Dominique où le soldat de l’opération Sentinelle se trouvé. Le jeune militaire était seul dans sa chambre située au 2e étage. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie nationale.