Insolite : il imite le véhicule de la gendarmerie

Stationné en bordure d’un axe très fréquenté d’une commune des Cévennes gardoise, son véhicule de couleur bleue n’est pas passé inaperçu aux yeux des villageois, ni à ceux des gendarmes locaux.

Ayant acquis le véhicule récemment, le propriétaire avait lui-même collé des sérigraphies sur la carrosserie de son véhicule, poussant l’imitation jusqu’aux plaques d’immatriculation arborant le drapeau tricolore : « Il ne manque plus que le gyrophare » s’est esclaffé un voisin. 
S’ajoutant à la confusion, le gendarme en herbe effectuait des « contrôles radar » en positionnant derrière son véhicule un trépied monté d’un appareil photographique, prévoyant même un faux câble d’alimentation reliant son dispositif improvisé au coffre. 

- Annonce -

« Mon but était de faire ralentir les gens », a déclaré ce riverain de 63 ans, se plaignant de la vitesse des véhicules circulant devant son domicile. 

Retenant le délit d’usage public de véhicule pouvant créer une méprise avec ceux des militaires, le magistrat a décidé la convocation en justice de l’intéressé qui a dû remettre en conformité son véhicule. Le faux radar a été saisi et détruit.