Orages : 17 départements placés en vigilance orange

Météo-France a placé ce mardi matin 17 départements en alerte orange pour orages. Les territoires concernés sont: 

l’Aveyron, la Corrèze, la Dordogne, la Haute-Garonne, le Gers, la Gironde, les Landes, le Lot, le Lot-et-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, le Tarn et le Tarn-et-Garonne. 

Vers 10 heures, 3 autres départements sont venus se rajouter à cette vigilance: 

l’Allier, la Creuse et le Puy-de-Dôme
Quelques conseils à adopter face à la vigilance orange “orages”

Pas-de-Calais : Un pompier fait une chute de 10 mètres

Samedi après-midi, une journée porte ouverte était organisée au centre de secours de Marck.

Pour l’occasion, les pompiers avaient prévu de nombreuses démonstrations.

Lors d’une manoeuvre, un sapeur-pompier du Groupe de Reconnaissance et d’intervention en Milieu Périlleux a chuté d’une dizaine de mètres, il s’apprêtait à descendre en rappel depuis la nacelle de l’échelle aérienne.

Ses collègues et le SMUR lui ont rapidement porté secours. Il a ensuite été transporté au centre hospitalier de Calais.

Les causes de la chute restent inconnues au moment de la rédaction de cet article.

Belgique : Un homme condamné pour s’être fait un café avant d’appeler les secours

Le tribunal correctionnel de Liège a condamné un sexagénaire à 6 mois de prison avec surcis.

L’homme n’a pas porter secours à sa femme inconsciente qu’il avait consideré morte, il avait préféré se faire un café avant d’appeler les services de secours.

L’enquête a démontrée que son épouse n’était pas décédée lorsqu’il l’a découverte inconsciente mais qu’elle aurait pu recevoir des soins.

Le tribunal estime qu’il aurait dû donner l’alerte plus rapidement afin de tenter de sauver la vie de sa femme.

Seine-Maritime : Un pompier frappé en intervention

Jeudi 22 juin, vers 16h, les sapeurs-pompiers sont intervenus sur un feu de pavillon à Sotteville-lès-Rouen.

A leur arrivée, les pompiers demandent au propriétaire d’un véhicule en stationnement de se déplacer afin de faciliter l’intervention des secours . Il éloigne sa voiture mais il revient et agresse un pompier en lui mettant un violent coup de poing au visage, le soldat du feu souffre de deux dents cassées.

Les témoins ont tenté d’interpeller l’agresseur mais il a réussi à prendre la fuite.

Une enquête est ouverte par les forces de l’ordre.

 

Alerte enlèvement

 

Adam, âgé de 5 ans, 1 mètre environ, corpulence normale, cheveux châtain, yeux marron, vêtu d’un short bleu et d’un tee-shirt bleu, a été soustrait par son père dans la nuit du jeudi 22 au vendredi 23 juin 2017.

Son père, un homme de 35 ans, cheveux châtain, porteur d’une barbe, yeux marron, circule à bord d’un véhicule « RENAULT CLIO 3 » de couleur noire immatriculé AF-375-ED.

Originaires de la région de MELUN (77), ils ont été vus pour la dernière fois à ISSY-LES-MOULINEAUX (92).

Si vous localisez l’enfant ou le suspect, n’intervenez pas vous-même, appelez immédiatement le 197 , ou envoyez un courriel à: alerte.enlevement@interieur.gouv.fr

Indre-et-Loire (37) : Un lycéen perd son permis, les gendarmes l’emmène à son épreuve du BAC

Un lycéen s’est fait contrôler en excès de vitesse par les gendarmes du peloton motorisé de Monnaie en se rendant à une épreuve du baccalauréat.

Contrôlé à 125 km/h au lieu de 80 km/h, il s’est fait retirer son permis de conduire. Mais les gendarmes se sont montrés compréhensifs lorsque le jeune a expliqué qu’il n’arriverait pas à temps au centre d’examen.

Les forces de l’ordre ont ensuite conduit l’adolescent à son épreuve.

Les parents du lycéen ont envoyé une lettre de remerciements aux gendarmes.

Bruxelles : Explosion à la gare centrale

Une explosion a eu lieu ce Mardi soir à la gare centrale de Bruxelles suite à laquelle, un homme a été abattu par les militaires Belges en charge de la protection du lieu.

Panique et gare évacuée

Dès 21h30, la police de Bruxelles indiquait qu’un incident était en cours à la gare. Les forces de l’ordre ont ensuite ajouté que “La situation est sous contrôle”, en demandant de suivre les instructions de la Société nationale des Chemins de fer Belge (SNCB). La circulation ferroviaire a été coupée sur ordre des forces de police. La gare et la Grand Place de Bruxelles ont été évacuées après l’explosion et un périmètre de sécurité a été mis en place.

Assaillant munis d’explosifs

L’assaillant aurait déposé une valise contenant des explosifs à quelques mètres des guichets et est ensuite partit avant de faire exploser cette dernière. Il avait sur lui un sac à dos dont on ne connaît pas le contenu et peut-être une ceinture d’explosif.

Plus d’informations à venir

Feu de forêt au Portugal : un Canadair s’est écrasé

PORTUGAL. Selon nos informations, un avion Canadair s’est écrasé ce mardi dans le centre du Portugal, en luttant contre les incendies dans la région de Pedrogao Grande, touchée depuis samedi par un gigantesque feu de forêt, a indiqué à l’AFP un porte-parole de la protection civile.

Il n’était pas en mesure de préciser la nationalité de l’appareil. Onze avions de lutte anti-incendie, dont des Canadair, ont été dépêchés depuis dimanche par l’Espagne (six), la France (trois) et l’Italie (deux).

Paris : Un véhicule percute un fourgon de la Gendarmerie

Une intervention de police est en cours sur les Champs-Elysées, la Préfecture de Police demande d’éviter le secteur.

Un véhicule a percuté un fourgon de Gendarmerie mobile et a ensuite pris feu. Le conducteur de 31 ans était fiché S. Aucun blessé n’est à déplorer du côté des forces de l’ordre.
Le ministre de l’intérieur a annoncé le décès de l’assaillant.

“Une nouvelle fois, les forces de sécurité en France ont été visées. La menace est extrêmement élevée” a déclaré Gérard Collomb.  Il qualifie cet acte de tentative d’attentat.
L’assaillant a été déclaré décédé par le ministre de l’intérieur.

Une bonbonne de gaz, une arme ainsi qu’une carte d’identité ont été retrouvées dans la voiture.

Le parquet anti-terroriste de Paris se saisi de l’enquête.

 

 

Mort accidentelle d’un soldat français au Mali

Un soldat français a été tué accidentellement au Mali, dans la nuit de samedi à dimanche, lors d’une opération aéroportée effectuée dans la région d’Almoustarat, dans le nord-est du pays, a annoncé l’Elysée dans un communiqué publié dimanche.
“Le Président de la République a appris avec tristesse la mort accidentelle la nuit dernière au Mali d’un soldat du 1er régiment de chasseurs parachutistes de Pamiers”, indique la présidence française. Emmanuel Macron “salue la mémoire de ce miliaire français tué dans l’accomplissement de sa mission pour la défense de notre pays et la protection de nos concitoyens” et “adresse ses sincères condoléances à sa famille, ses amis et ses frères d’armes”. Également, il “exprime sa confiance et sa fierté aux militaires français qui combattent avec courage les groupes armés terroristes au Sahel” et “réitère le soutien de la France au Mali et à la force des Nations unies pour la mise en oeuvre de l’accord de paix”.