Alerte info : Un policier tué et deux autres blessés dans une fusillade sur les Champs-Élysées

© Thomas Samson - AFP © Christian Hartmann - Reuters

Ce jeudi vers 21H, des coups de feu ont été entendu sur l’avenue des Champs-Élysées à Paris.

L’avenue a ensuite été évacuée par la police nationale afin d’établir un périmètre de sécurité.

- Annonce -

Trois policiers ont été blessés par balles et le tireur a été abattu.

De nombreux policiers du commissariat du 8ème arrondissement, une vingtaine de véhicules de CRS, la BRI, les militaires de l’opération « Sentinelle », les démineurs, le SAMU, les sapeurs-pompiers de Paris et un hélicoptère de la sécurité civile et le procureur de la République François Molins sont sur les lieux.


21:28 : Le syndicat de police « Alliance » annonce le décès d’un des trois policiers, ses deux collègues sont blessés dont un grièvement (urgence absolue).

22:10 : La section anti-terroriste vient d’être chargée de l’enquête par la DGSI.

22:47 : Le porte-parole du ministère de l’Intérieur dément les rumeurs de décès d’un second policier.

22:55 : Le ministre de l’Intérieur vient de rejoindre le premier ministre et le président de la République au Palais de l’Élysée pour une réunion de crise, François Hollande prendra ensuite la parole devant les médias.

23:04 : La police confirme qu’il n’y a pas de second assaillant en fuite.

23:20 : Allocution de François Hollande, président de la République :
>  « Nous sommes convaincus que les pistes sont d’ordre terroriste. Le parquet antiterroriste a été saisi. »
« j’ai convoqué un conseil de défense demain matin à 8H. »
>  « Mes pensées vont à la famille du policier tué et aux proches des blessés. Un hommage national lui sera rendu. »
 « Le soutien de la nation est total à l’égard des forces de sécurité. »
>  « Tout doit être fait que les policiers, gendarmes et militaires puissent exercer leur mission. »

23:34 : L’État Islamique revendique cette attaque.

00:22 : La Maire de Paris annonce qu’une « cellule psychologique sera mise en place dès demain à l’attention de toutes les personnes touchées ».

00:30 : Point de situation du Procureur de Paris :
>  Le pronostic vital du policier grièvement blessé n’est plus engagé.
>  L’assaillant est identifié et connu des services de police.